Crimée : le rapport de force russo-ukrainien s’emballe

Publication: 27/11/2018

La capture de navires ukrainiens, dimanche, par les gardes-côtes russes au niveau du pont du détroit de Kertch – qui relie la Crimée annexée par Moscou au territoire voisin – a provoqué l’ire du président ukrainien, Petro Porochenko. Ce dernier évoque désormais “la menace d’une guerre totale” entre les frères ennemis.

Le chef d’Etat reproche en effet au Kremlin d’avoir augmenté drastiquement sa présence militaire le long de la frontière (chars, hommes..). Mai aussi sur la mer d’Azov et en Crimée. Il ne s’est d’ailleurs pas privé de le faire savoir aux médias de son pays :

“Je ne veux pas que quelqu’un pense que ce sont des jeux d’enfant. L’Ukraine fait face à la menace d’une guerre totale avec la Fédération russe.”

Il s’agit ainsi de la première confrontation militaire ouverte entre Moscou et Kiev depuis l’annexion en Crimée Et le début la même année d’un conflit armé dans l’est de l’Ukraine entre forces ukrainiennes et séparatistes pro-russes qui a fait plus de 10 000 morts, ajoute de son côté La Croix.

A ce stade, tout contact semble rompu entre les deux états-majors. Angela Merkel, la chancelière allemande, se chargeant de faire l’intermédiaire. Il est également important de noter que Donald Trump pourrait renoncer à rencontrer Vladimir Poutine, le cas échéant, lors du sommet du G20 en Argentine prévu à la fin de la semaine.

Pour information, le gouvernement ukrainien a décrété la loi martiale dans une dizaine de régions. Et cela, dès mercredi, poursuit le média. Le but : “Permettre aux autorités locales durant un mois de mobiliser ses citoyens, de réguler l’activité des médias et de limiter les rassemblements publics.”

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article