Brexit : le Royaume-Uni n’accuse pas encore le choc

Publication: 27/10/2016

Le Royaume-Uni déjoue quelque peu les pronostics des économistes suite au referendum sur le Brexit, puisque son PIB a progressé de 0,5% au troisième trimestre alors que cette hausse devait être théoriquement moindre.

L’économie locale semble en effet s’accommoder pour le moment de “l’impact négatif de la hausse de l’inflation qui sera générée par la chute de la livre, et de la baisse éventuelle des investissements des entreprises face à l’incertitude (de la sortie britannique de l’UE)“, constate Les Echos. Une enquête Oracle démontre également que 46% des directeurs financiers européens lui maintiennent toujours leur confiance. Ce taux monte même à 50% pour les responsables financiers français.

Les premières répercussions devraient en conséquence intervenir en 2017 avec une croissance prévisionnelle deux fois moindre que cette année. Mais pour assister à un réel état des lieux post Brexit, il faudra toutefois attendre au minimum 2019, poursuit le média, “le temps que la Première ministre, Theresa May, négocie le divorce avec les 27 autres États-membres.”

De ce fait, le recul de la devise impactera naturellement l’inflation des prix à l’importation et a fortiori la consommation des ménages. Les exportateurs de l’Union bénéficieront quant à eux d’une marge de manœuvre plus large en terme d’investissements sur le marché domestique, tout comme les touristes dont le pouvoir d’achat s’en trouvera grandi.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article