La Russie compte doter ses sous-marins nucléaires de missiles hypersoniques

Publication: 27/09/2019

Le Kremlin continue de moderniser sa force de frappe. Les autorités russes comptent en effet doter d’ici 2020 leurs huit premiers sous-marins nucléaires de type “Iassen” de missiles hypersoniques. Ce qui serait une première mondiale.

Nommés Zircon, ces derniers pourront voler à la vitesse de 10 000 kilomètres par heure et même couler des porte-avions, confirme le site Capital. Techniquement, l’engin atteindra huit fois la vitesse du son, alors que les missiles de l’US Navy atteignent “au mieux” 900 km/h. De quoi donner le vertige, vous en conviendrez.

Dans les faits, le prototype utilise des moteurs similaires à ceux des fusées lors de la phase de propulsion. Un arme idéale, donc, “pour détruire des bases terrestres ou de grands navires de guerre comme les porte-aéronefs occidentaux”, poursuit cette même source, qui s’appuie sur une interview accordée par l’expert militaire, H.I. Sutton, auprès de Forbes.

Pour Washington – qui a tourné le dos il y a un peu moins d’un an au Traité INF portant sur l’élimination de tous les missiles de croisière et missiles balistiques américains et soviétiques lancés depuis le sol et ayant une portée se situant entre 500 et 5500 km – cette nouvelle reste particulièrement sensible. Et pour cause, “(si) les radars équipant les bateaux de l’US Navy peuvent détecter un missile ennemi à plus de 300 kilomètres, cela laissera néanmoins moins deux minutes à un porte-avions US pour abattre un Zircon”.

Effrayant…

Articles connexes :

La Russie compte-t-elle s’offrir la Biélorussie ?

La Russie désormais deuxième producteur mondial d’armement

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article