Syrie : premières frappes aériennes françaises

Publication: 27/09/2015
La France a frappé en Syrie

La France a frappé en Syrie

La France a détruit un camp d’entraînement de l’Etat Islamique lors d’un raid en Syrie soutenu logistiquement par la coalition internationale. Cette décision était dans l’air depuis le début du mois de septembre, lorsque François Hollande avait émis cette possibilité lors d’un conseil de Défense.

La crise des réfugiés et la progression importante de Daesh sur le territoire ont conduit l’À‰tat-major hexagonal a frappé le groupe terroriste en plein cœur. Le président français a justifié ces frappes par « une légitime défense face à cette menace » et a précisé que « 6 avions avaient participé aux attaques, dont 5 Rafale, mais qu’il n’y avait pas eu de perte civile. » Il a laissé entendre que ces opérations pourraient perdurer dans le temps et a salué l’aide logistique majeure de la coalition qui avait opéré, en amont, des vols de reconnaissance au-dessus du camp situé à Deir ez-Zor (à l’est).

La France suit donc le chemin du Royaume-Uni qui avait frappé la Syrie par voie aérienne un mois plus tôt, le 21 août, cette fois-ci dans la région de Raqqa. Michael Fallon, le Secrétaire d’À‰tat à la Defense britannique, avait également sous-entendu que d’autres opérations suivraient.

Source : Le Point

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Interpol interloquée après la démission de son président chinois

L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

    Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ?... Voir l'article

    Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

    L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas.... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article