Russie/Estonie : échange de prisonniers en marge du sommet de l’ONU

Publication: 27/09/2015
Vladimir Poutine montre patte blanche

Vladimir Poutine montre patte blanche

Eston Kohver et Aleksei Dressen, respectivement condamnés pour espionnage par les justice russe et estonienne, ont été échangés par les deux pays. Vladimir Poutine souhaite ainsi montrer patte blanche alors que l’Assemblée générale de l’ONU approche.

E.Kohver a été reconnu coupable par Moscou, le 16 août dernier, de contrebande, de possession illicite d’armes et de passage illégal de la frontière à neuf reprises. Il avait été condamné à quinze ans de camp à régime sévère. Le gouvernement estonien avait alors dénoncé un enlèvement pur et simple, deux jours après la visite de Barack Obama à Tallinn. Le président américain avait réitéré, à cette occasion, sa volonté de protéger les À‰tats Baltes des velléités russes en pleine crise ukrainienne.

Quant à Aleksei Dressen, ce dernier fut arrêté en 2012 en Estonie. L’homme aurait transmis à Moscou de nombreux documents précieux concernant les opérations secrètes de la CIA et du MI6 britannique contre la Russie depuis les pays baltes pendant 20 ans, précise une source proche des services spéciaux russes.

Ce geste n’est pas innocent de la part de Vladimir Poutine qui souhaite faire un retour en force dans la gestion du conflit syrien en fédérant les forces en présence, dont le régime de Bachar el-Assad très critiqué par Washington.

Source : Libération

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

Focus : “des fonds vautours” mis à mal en Belgique depuis 2015

Alors que certaines sociétés d’investissement, plus connues sous le nom de “fonds vautours”, peuvent placer des pays dans une situation... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article