Russie/Estonie : échange de prisonniers en marge du sommet de l’ONU

Publication: 27/09/2015
Vladimir Poutine montre patte blanche

Vladimir Poutine montre patte blanche

Eston Kohver et Aleksei Dressen, respectivement condamnés pour espionnage par les justice russe et estonienne, ont été échangés par les deux pays. Vladimir Poutine souhaite ainsi montrer patte blanche alors que l’Assemblée générale de l’ONU approche.

E.Kohver a été reconnu coupable par Moscou, le 16 août dernier, de contrebande, de possession illicite d’armes et de passage illégal de la frontière à neuf reprises. Il avait été condamné à quinze ans de camp à régime sévère. Le gouvernement estonien avait alors dénoncé un enlèvement pur et simple, deux jours après la visite de Barack Obama à Tallinn. Le président américain avait réitéré, à cette occasion, sa volonté de protéger les À‰tats Baltes des velléités russes en pleine crise ukrainienne.

Quant à Aleksei Dressen, ce dernier fut arrêté en 2012 en Estonie. L’homme aurait transmis à Moscou de nombreux documents précieux concernant les opérations secrètes de la CIA et du MI6 britannique contre la Russie depuis les pays baltes pendant 20 ans, précise une source proche des services spéciaux russes.

Ce geste n’est pas innocent de la part de Vladimir Poutine qui souhaite faire un retour en force dans la gestion du conflit syrien en fédérant les forces en présence, dont le régime de Bachar el-Assad très critiqué par Washington.

Source : Libération

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’UE est-elle allée trop loin en Erythrée ?

Alors que Bruxelles s’est engagé début février à soutenir un projet routier d’envergure en Erythrée, l’instance européenne pourrait laisser des... Voir l'article

Vers la création d’un tribunal international pour juger les crimes de l’EI ?

Une communauté d’experts internationaux milite pour la création d’une juridiction spéciale afin de pouvoir juger efficacement les membres de l’Etat... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article