Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

Publication: 27/07/2018

Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont toujours sous la menace d’un retour express. C’est le cas notamment de la famille de Taibeh Abbasi, qui vient d’obtenir son diplôme de fin d’études secondaires en Norvège.

Cette dernière – pourtant bien intégrée dans le nord de l’Europe, et qui plus est n’a jamais mis les pieds en Afghanistan –  reste pourtant sous le coup d’une expulsion vers sa patrie d’origine, tout comme sa famille. Une situation qu’Amnesty International ne peut tolérer et le fait savoir dans un réquisitoire engagé :

“La famille de Taibeh a fui l’Afghanistan ravagé par la guerre pour chercher refuge en Iran. Victimes de discriminations, ils ont fini par se réfugier en Norvège. De ce fait, comment le gouvernement norvégien peut-il prétendre que l’Afghanistan est un pays sûr ? Sachant qu’il déconseille fortement à ses citoyens de voyager dans l’une ou l’autre des régions du pays (…) Tient-il à ce point à se montrer ferme sur les questions d’immigration qu’il soit prêt à briser les rêves d’une adolescente et à la mettre en danger, ainsi que sa famille”, s’interroge ainsi l’ONG.

Des chiffres alarmants

Avant de s’appuyer sur les chiffres onusiens inhérent au contexte sécuritaire afghan : “D’après les chiffres que vient de publier l’ONU, 1 692 personnes ont été tuées au cours des six premiers mois de l’année 2018 – plus qu’à toute autre période comparable depuis que des statistiques ont commencé à être compilées il y a 10 ans (…) En conséquence,  il est impossible d’affirmer que cet Etat est suffisamment sûr pour procéder à des renvois.  (Pire), les États qui avaient assuré le peuple afghan de leur soutien mettent aujourd’hui leurs vies en péril, en violation flagrante du droit international”, fustige le document.

Pour rappel, plus de 5,8 millions d’Afghans sont rentrés dans leur pays entre 2002 et 2017. Et cela, la plupart du temps contre leur gré.

A suivre…

Source : Amnesty International

Article connexe :

Afghanistan : les forces de sécurité multiplient les bavures envers les civils

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à... Voir l'article

Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer... Voir l'article

Vers la la fin des contrôles frontaliers à l’intérieur de l’espace Schengen ?

Le commissaire européen aux migrations, Dimitris Avramopoulos, a appelé les membres de l’UE à renoncer aux contrôles frontaliers à l’intérieur... Voir l'article

Japon : Uniqlo décuple l’automatisation de ses entrepôts

La société-mère de la marque nippone, Uniqlo, a officialisé vendredi 12 octobre un plan dantesque de modernisation de ses entrepôts au... Voir l'article

  • Urgent

    Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

    Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à ce qu’affirme La Lettre du... Voir l'article

    Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

    Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer le souverain pontife sur ses... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Benjamin Netanyahou tente de recoller les morceaux avec la Russie

    Ce n’est pas un secret, les relations entre Tel Aviv et Moscou sont loin d’être au beau fixe depuis le 17 septembre dernier et le... Voir l'article

    Emmanuel Macron bientôt récompensé pour son action en faveur du climat

    Le président Macron recevra mercredi 26 septembre à l’ONU les prix de “Champion de la terre” et “d’ambassadeur du climat”… Au grand dam des ONG.... Voir l'article

    Dénucléarisation : Kim Jong-un peu pressé de répondre aux attentes de Washington

    Alors que le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un a abouti le 12 juin dernier sur un accord de dénucléarisation complète de... Voir l'article