L’Irak craint d’être une victime collatérale du conflit entre Washington et Téhéran

Publication: 27/06/2019

En visite mercredi 26 juin à Londres pour y rencontrer la Première ministre britannique, Theresa May, le président iranien, Barham Saleh, a également commenté l’activité sécuritaire américano-iranienne. Deux de ses principaux alliés. Et le moins que l’on puisse dire est que Bagdad n’a aucune envie de goûter à une nouvelle péripétie guerrière dans la région.

“L’Irak demande à tout le monde de se calmer. Nous avons vécu quatre décennies de troubles. Nous ne voulons pas nous retrouver mêlés à une autre guerre”, a ainsi martelé le chef d’Etat devant les médias internationaux.

Avant de préciser que son pays ne servira pas une nouvelle fois de “champ de bataille par procuration”. Et cela, en faisant référence aux importantes divergences géopolitiques et diplomatiques qui éloignent ses deux alliés américain et iranien. “Nous ne voulons pas être victimes d’un conflit au Proche-Orient. Nous n’avons pas terminé la dernière guerre contre le terrorisme.”

Et pour cause, même si les autorités irakiennes ont décrété fièrement, il y a un an, une victoire totale sur l’Etat islamique, force est de constater que la menace djihadiste demeure encore en sommeil sur le territoire.

De son côté, Theresa May s’est engagée à ce que le Royaume-Uni appuie davantage Bagdad dans cette lutte acharnée. Sans toutefois indiquer si cette aide serait humaine ou simplement logistique.

Articles connexes :

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

L’Irak obtient un sursis américain dans ses importations de pétrole iranien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article