Un virus informatique frappe à nouveau grandes entreprises et administrations

Publication: 27/06/2017

De nombreuses multinationales telles que le géant du bâtiment, Saint-Gobain, ou le pétrolier, Rosneft, ont été frappées mardi 27 juin par un virus de type “ransomware” et se trouvent donc partiellement voire totalement paralysées. 

Selon Le Monde, “les premières alertes ont été données en Ukraine, le pays le plus sévèrement touché, en début d’après-midi. Le fonctionnement de plusieurs banques, du métro, de plusieurs administrations et de l’opérateur d’énergie de la région de Kiev est largement perturbé. Mais ce n’est pas tout, l’ordinateur du vice-premier ministre ukrainien a également été touché.”

La menace s’est par la suite étendue à de grandes entreprises (Merck, WPP..) empêchant leur système informatique de démarrer.

Cette déflagration diverge par ailleurs des attaques habituellement constatées en la matière. “Les ransomwares classiques se contentent en effet de bloquer l’accès aux documents personnels”, note le média.

Une attaque plus vicieuse que les précédentes

Au total, 60% des ordinateurs infectés se trouveraient en Ukraine et Russie, ajoute le spécialiste Kaspersky dans un communiqué :

“Nous constatons actuellement plusieurs milliers de tentatives d’infection, un rythme comparable à celui des premières heures de déploiement de Wannacry, (un virus qui s’était propagé de façon spectaculaire le 19 mai).”

Ironie du sort, c’est par un heureux hasard qu’un chercheur en sécurité informatique avait trouvé le moyen de le contrer en découvrant “un mécanisme d’arrêt d’urgence dans le code du logiciel, stoppant ainsi sa propagation.”

Source : Le Monde 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article