Un hacker pirate les données de 500 salariés de Transavia

Piratage audiovisuel

L’intéressé, âgé de 21 ans, affirme avoir agi pour alerter la filiale du groupe KLM, Transavia, sur ses failles de sécurité. Le pirate a pourtant largement franchi les limites posées par le législateur…

Comme le révèle le site TF1, « le hacker a dérobé les données personnelles de 500 employés de la compagnie aérienne low cost, Transavia (cartes d’identité, passeports, CV, certificats médicaux, etc…) (Ce dernier) a réussi en quelques clics à s’introduire dans un serveur interne de l’entreprise. Et a ensuite mis en ligne (ces documents), sur un site hébergé en Nouvelle-Zélande ».

Mais ce n’est pas tout, le média précise que le suspect a également « tenté d’extorquer certains employés, en leur réclamant des versements de bitcoins ».

Sans surprise, le jeune homme a fait l’objet d’une interpellation par la la Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BL2C) sur son lieu de villégiature, dans l’Allier. Avant d’être mis en examen et incarcéré, mi-mai.

Articles en relation