Pakistan : l’homme qui a aidé la CIA à localiser Ben Laden est toujours emprisonné

Publication: 27/04/2018

Le docteur Shakil Afridi, l’homme qui a aidé les Etats-Unis à localiser le repaire d’Oussamma Ben Laden en 2011, va être transféré par les autorités pakistanaises vers un lieu plus sûr. Ce dernier, considéré comme un traître dans son pays, avait agi au Pakistan pour le compte de la CIA. Et cela, sous couverture d’une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite C. 

Alors qu’il lui reste encore 15 années d’emprisonnement à purger, Islamabad considère que sa sécurité n’est désormais plus garantie dans la prison où il séjourne. L’intéressé, âgé d’une cinquantaine d’années, a donc été transféré jeudi 26 avril. L’information a été confirmée par son frère, Jamil Afridi,  ainsi que Qamar Nadim, son avocat.

Pour rappel, S. Afridi avait été arrêté par les forces pakistanaises peu après le 02 mai 2011, date du raid organisé par Washington afin de supprimer le cerveau des attentats de New York. Ce dernier se trouvait alors à son domicile d’Abbottabad, une petite ville de garnison nationale qui abrite l’académie militaire du pays.

Le médecin fut alors condamné dans la foulée à 33 ans de prison “pour liens avec des extrémistes“, avant de voir sa peine réduite de 10 années par la suite. Depuis, les Etats-Unis effectuent un lobbying constant dans le but d’obtenir la libération de ce symbole de la lutte antiterroriste américaine. Sans succès.

Source : Le Figaro

Article connexe :

Afghanistan : mort d’un commandant de l’Etat islamique

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article