Pakistan : l’homme qui a aidé la CIA à localiser Ben Laden est toujours emprisonné

Publication: 27/04/2018

Le docteur Shakil Afridi, l’homme qui a aidé les Etats-Unis à localiser le repaire d’Oussamma Ben Laden en 2011, va être transféré par les autorités pakistanaises vers un lieu plus sûr. Ce dernier, considéré comme un traître dans son pays, avait agi au Pakistan pour le compte de la CIA. Et cela, sous couverture d’une fausse campagne de vaccination contre l’hépatite C. 

Alors qu’il lui reste encore 15 années d’emprisonnement à purger, Islamabad considère que sa sécurité n’est désormais plus garantie dans la prison où il séjourne. L’intéressé, âgé d’une cinquantaine d’années, a donc été transféré jeudi 26 avril. L’information a été confirmée par son frère, Jamil Afridi,  ainsi que Qamar Nadim, son avocat.

Pour rappel, S. Afridi avait été arrêté par les forces pakistanaises peu après le 02 mai 2011, date du raid organisé par Washington afin de supprimer le cerveau des attentats de New York. Ce dernier se trouvait alors à son domicile d’Abbottabad, une petite ville de garnison nationale qui abrite l’académie militaire du pays.

Le médecin fut alors condamné dans la foulée à 33 ans de prison “pour liens avec des extrémistes“, avant de voir sa peine réduite de 10 années par la suite. Depuis, les Etats-Unis effectuent un lobbying constant dans le but d’obtenir la libération de ce symbole de la lutte antiterroriste américaine. Sans succès.

Source : Le Figaro

Article connexe :

Afghanistan : mort d’un commandant de l’Etat islamique

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article