Mur à la frontière mexicaine : Mexico menace d’imposer les produits américains

Le gouvernement mexicain refuse toujours catégoriquement de financer le mur frontalier séparant le Mexique des Etats-Unis comme le demande avec insistance Washington. Une taxation des produits américains est dès lors à l’étude.

La réponse ne sera probablement pas d’imposer une taxe générale à toutes les importations en provenance des États-Unis, parce que cela pénaliserait le consommateur mexicain (…) mais de procéder de manière sélective. »

Le ministre des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a donc confirmé que Mexico ne se laisserait pas faire sur ce dossier. Il a d’ailleurs ajouté que la menace proférée par le président US risquait de sortir rapidement du cadre de la rhétorique. Les autorités locales évaluent donc les meilleures cas de figure pour contrattaquer “habilement”.

Pour autant, cette mesure est un moyen de pression classique pour faire fléchir une position diplomatique, à l’image de Trump qui compte aussi sur ce levier pour faire la différence, rappelle La Presse :

Ce dernier “a en effet menacé d’imposer des taxes d’importations aux produits mexicains et de renégocier, voire d’abroger l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui lie les États-Unis, le Canada et le Mexique, trop favorable aux intérêts mexicains selon lui.”

Dernièrement, le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, avait annulé sa visite à Mexico à cause de cette problématique, quelques semaines plus tôt c’est le président Enrique Peña Nieto qui avait refusé de se rendre à la Maison Blanche.

Source : La Presse

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.