Mur à la frontière mexicaine : Mexico menace d’imposer les produits américains

Publication: 27/02/2017

Le gouvernement mexicain refuse toujours catégoriquement de financer le mur frontalier séparant le Mexique des Etats-Unis comme le demande avec insistance Washington. Une taxation des produits américains est dès lors à l’étude.

La réponse ne sera probablement pas d’imposer une taxe générale à toutes les importations en provenance des États-Unis, parce que cela pénaliserait le consommateur mexicain (…) mais de procéder de manière sélective. »

Le ministre des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a donc confirmé que Mexico ne se laisserait pas faire sur ce dossier. Il a d’ailleurs ajouté que la menace proférée par le président US risquait de sortir rapidement du cadre de la rhétorique. Les autorités locales évaluent donc les meilleures cas de figure pour contrattaquer “habilement”.

Pour autant, cette mesure est un moyen de pression classique pour faire fléchir une position diplomatique, à l’image de Trump qui compte aussi sur ce levier pour faire la différence, rappelle La Presse :

Ce dernier “a en effet menacé d’imposer des taxes d’importations aux produits mexicains et de renégocier, voire d’abroger l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui lie les États-Unis, le Canada et le Mexique, trop favorable aux intérêts mexicains selon lui.”

Dernièrement, le Secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, avait annulé sa visite à Mexico à cause de cette problématique, quelques semaines plus tôt c’est le président Enrique Peña Nieto qui avait refusé de se rendre à la Maison Blanche.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article