Bahreïn : le chef de l’opposition chiite fait les frais d’une cabale politique

Publication: 27/01/2019

Le chef du mouvement Al-Wefaq, Cheikh Ali Salmane, a été reconnu coupable par la Cour suprême bahreïnie d’intelligence avec le Qatar, ennemi juré de Riyad. Mais aussi de Mascate par le jeu des alliances régionales. 

Salmane finira donc ses jours en prison puisque les juges de dernière instance l’ont condamné, ce lundi, à une peine à perpétuité. Concrètement, les magistrats se sont appuyés sur une conversation téléphonique datant de 2011 entre le chef d’opposition chiite et l’ancien Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad ben Jassem Al-Thani, pour délibérer.

Selon Le Point, de nombreuses ONG internationales, dont Amnesty, sont immédiatement montées au créneau pour dénoncer un jugement politique assimilable à « une parodie de justice ».

De son côté, le groupe d’opposition, The Bahrain Institute for Rights and Democracy, est allé encore plus loin en affirmant qu’il s’agissait « d’une vengeance politique et d’une insulte à la justice ». Avant d’ajouter que cette décision faisait « honte aux dirigeants de Bahreïn et à leurs alliés, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ».

Pour information, le Bahreïn est dirigé par une monarchie sunnite. Et cela, alors que la population du royaume est à majorité chiite.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article