Syrie : les relations entre Moscou et Tel Aviv se tendent un peu plus

Publication: 26/12/2018

Alors qu’Israël a bombardé dans la nuit de mardi à mercredi des sites d’armement près de Damas appartenant au Hezbollah ou aux forces iraniennes, la Russie, fidèle alliée de Bachar el-Assad, fustige de son côté une véritable violation de la souveraineté nationale.

Cette affaire tend ainsi un peu plus les relations entre Tel Aviv et Moscou particulièrement houleuses depuis le crash d’un avion militaire russe intervenu le 14 août dernier au large des côtes syriennes. Un drame signé par le Tsahal et qui reste en travers de la gorge du Kremlin.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, 16 frappes aériennes ont été recensées durant ce nouveau chapitre. Sachant que 14 d’entre elles n’ont pas fait mouche après avoir été neutralisées par les systèmes syriens de défense antiaérienne.

Israël en difficulté

De son côté, le ministère russe de la Défense affirme qu’un désastre a été évité de justesse puisque deux avions de ligne non originaires de Russie s’apprêtaient à atterrir aux aéroports de Beyrouth et de Damas lors de l’assaut.

“Afin d’empêcher une tragédie, des restrictions concernant le recours aux systèmes de défense antiaérienne ont été imposées aux forces gouvernementales syriennes. Ce qui a permis aux aiguilleurs de ciel à Damas de rediriger l’un des avions vers la base aérienne russe de Hmeimim (Nord-Ouest)”, souligne ainsi le communiqué relayé par le JDD.

Pour rappel, Israël se trouve dans une situation bien inconfortable dans cet épineux dossier. Et cela, depuis le retrait américain de Syrie que Donald Trump tente malgré tout de minimiser.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

La France renforce sa coopération militaire avec le Tchad

Très présente dans le dossier G5 Sahel, la France continue sa lune de miel avec le Tchad en officialisant six... Voir l'article

  • Urgent

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article