Afghanistan : deux membres de la coalition internationale abattus par « de faux soldats »

Publication: 26/08/2015

Selon un communiqué de la coalition sous commandement américain, deux hommes en uniforme de l’armée afghane ont attaqué un véhicule dans la province d’Helmand. Les meurtriers ont été immédiatement éliminés par des membres de services de la coalition.

Les autorités n’ont pas encore divulgué la nationalité des deux défunts. Mais « il s’agirait de deux Américains qui formaient les forces afghanes dans une base militaire tentaculaire de la zone » précise Mohammad Karim Attal, le chef provincial de Helmand. Ce dernier ajoute que « l’attaque découlerait d’une altercation entre les forces de la coalition et les soldats de l’armée Afghane (…) Il y a une grande vulnérabilité des forces internationales en place face aux actions des soldats locaux liés aux Talibans. » Il ne s’agit en tout cas pas d’un acte isolé puisqu’en janvier, un soldat afghan avait tué trois entrepreneurs américains dans une base près de l’aéroport international de Kaboul. En avril, un soldat américain avait trouvé la mort suite aux tirs d’un dissident dans la province orientale de Nangarhar.

Après le retrait des Marines en octobre, la plupart des forces américaines restées dans le sud de l’Afghanistan ont été basées à l’aérodrome de Kandahar. Mais des troupes se déplacent toujours dans la province de Helmand pour former et conseiller les forces locales.

Source : The Washington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

La Chine veut multiplier ses bases militaires à l’étranger

Après avoir installé sa première base militaire étrangère à Djibouti en août 2017, Washington a laissé entendre que Pékin comptait... Voir l'article

Moscou fustige la politique anti-russe de l’OTAN

Plusieurs hauts responsables russes ont profité de la 8ème édition de la conférence de Moscou sur la sécurité internationale (mercredi... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

  • Urgent

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

    La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une faille de sécurité a en... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article