Le Parlement adopte la proposition de loi visant à sécuriser le déploiement de la 5G

L’hémicycle a entériné mercredi 24 juillet la loi visant à sécuriser le déploiement sur le sol français du polémique réseau 5G, jugé plus efficace que son prédécesseur, mais aussi plus vulnérable.

Selon La Tribune, “la proposition de loi LREM – qui a fait l’objet d’un accord entre députés et sénateurs en commission mixte paritaire – met en place un nouveau régime d’autorisation préalable à l’exploitation des équipements 5G. (Et cela), afin de renforcer la sécurité de ces futurs réseaux. (Ainsi), préalablement à toute activité d’exploitation de certains équipements électriques qui, par leurs fonctions, présentent un risque pour la sécurité des réseaux, les opérateurs devront adresser une demande d’autorisation au Premier ministre”.

Concrètement, le chef du gouvernement “pourra refuser l’autorisation s’il estime qu’il existe un risque sérieux d’atteinte aux intérêts de la défense et de la sécurité nationale”.

Pour rappel, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, avait annoncé début février que Paris ferait tout pour assurer la sécurité des réseaux mobiles hexagonaux lors du futur déploiement de la 5G.

Articles connexes : 

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

La Corée du Sud remporte la course à la 5G

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.