Yémen : les rebelles chiites violent le cessez-le-feu

Publication: 26/07/2015

La trêve humanitaire de cinq jours décidée le 26 juillet par la coalition arabe luttant contre le terrorisme au Yémen a été violée par des rebelles Houtis qui ont mené une attaque dans la Province de Taëz, au sud du pays.

Le Secrétaire de l’ONU, Ban Ki Moon, n’a pas tardé à réagir en demandant aux rebelles de respecter le cessez-le-feu et a exhorté les belligérants à rester calme en cas de violation minime de l’accord. En cause, les tirs rebelles d’obus de chars dans des quartiers résidentiels de la ville de Jebel Sabr (sud) ayant entraîné une riposte immédiate des forces loyalistes sous commandement Saoudien.

La situation demeure stable dans le reste du pays notamment au sein de la capitale Sanaa. Des accrochages de faible ampleur ont été recensés dans les villes de Lahj (sud) et Mareb (est). Les forces loyalistes poursuivent leur progression dans la ville portuaire d’Aden (sud) malgré des échanges de tirs par intermittence avec la rébellion. Le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, actuellement en exil, a mis en garde les rebelles chiites contre « une violation de la trêve dont ils doivent assumer les conséquences. » Le groupe terroriste n’a pas tardé à réagir dans un communiqué en assurant ne pas avoir été sollicité par l’ONU au sujet d’un arrêt temporaire du conflit.

Près de 3700 morts ont été dénombrés depuis le début du conflit, il y a quatre mois, dont la moitié constituée par des civils. La précédente trêve initiée par l’ONU le 10 juillet avait déjà échoué.

Source : La Presse.ca

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

L’arrivée de troupes russes au Venezuela crispe Washington

Alors que la crise sociale et économique fait rage au Venezuela, une autre bataille diplomatique bat son plein entre Moscou... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article