Le Venezuela annonce des billets “anti-hyperinflation”

Publication: 26/03/2018

Afin de contrer une inflation sans précédent au Venezuela (+13 000 % prévue en 2018 selon une estimation du FMI), le gouvernement Maduro a décidé d’ôter trois zéros à l’actuel bolivar. De nouveaux billets “plus light” feront donc leur apparition dans le pays dès le 04 juin prochain.

Chute des prix du pétrole, manque d’investissements à l’étranger, pénurie alimentaire, mais aussi une inflation galopante… Caracas et Nicolas Maduro sont tout sauf en bonne posture médiatique, incapables de sortir leurs concitoyens d’un marasme démentiel.

L’Etat tente donc de sortir la tête de l’eau tant bien que mal avec une dernière décision en date qui répond à une logique implacable. Il est en effet urgent de contrer l’hyper-inflation qui ronge peu à peu l’économie domestique.

Pour cela, le gouvernement a décidé de combler son manque criant de liquidés en autant trois zéros à la monnaie nationale, le bolivar, dont la dernière mise en circulation datait de décembre 2016.

Le bolivar a déjà perdu 6 zéros en dix ans 

Conséquence, “le billet de 500 bolivars (11,3 dollars au taux de change officiel, 2,1 au marché noir) sera (bientôt) la future plus grosse coupure vénézuélienne”, confirme Europe 1. De ce fait, l’actuel plus gros billet, qui était de 100 000 bolivars, se muera ainsi en billet de 100.

Une valeur en trompe-l’œil car celui-ci “suffit seulement à payer un café dans la rue”, résume l’économiste, Asdrubal Oliveros, du cabinet Ecoanalitica. “Seule une vraie politique de lutte contre l’inflation reste susceptible d’infléchir cette courbe”, prévient-il en retour.

Pour rappel, le bolivar a déjà perdu 6 zéros en dix ans “puisqu’en 2008, sous la présidence du défunt Hugo Chavez, l’Etat avait déjà lancé une nouvelle monnaie, baptisée le « bolivar fort », ôtant (de facto) trois zéros (à son prédécesseur)“.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article