Norvège : le fonds souverain ne connaît pas la crise

Le plus important fonds d’investissement étatique de la planète a encore flirté avec le divin durant le cru 2020, pourtant marqué du triste sceau pandémique. Oslo a en effet obtenu une croissance de 10,9 % sur la période, soit 104 milliards d’euros.

Selon Les Echos, qui relaie l’information, le fonds souverain a misé sur le rebond des actions et a largement surfé sur ses recettes pétrolière. Ce dernier gère désormais la bagatelle de 1075 milliards d’euros, soit 200 000 euros par habitant !

Dans les faits, la structure affiche une croissance insolente de 10,9 % en 2020, soit 104 milliards d’euros. Et cela, après avoir pourtant perdu 3,4 % au premier semestre.

L’algorithme a régné en maître

Le média précise que ce le fonds a “automatisé au maximum sa gestion de portefeuille pour en limiter les coûts et gérer des masses importantes de capitaux. 96 % des 30 millions de transactions financières et boursières réalisées en 2020, l’ont (d’ailleurs) été de manière automatique, à l’aide de programmes informatiques”.

A lire aussi : La Norvège vise d’ici 20 ans des vols nationaux 100% électriques

Articles en relation