Engie dit stop au charbon en Australie

Publication: 25/11/2017

Ambitionnant de donner priorité au développement des énergies bas carbone, Engie a annoncé jeudi la fin de son aventure charbon en Australie. Le géant industriel énergétique français cède ainsi sa participation (70%) dans la centrale Loy Yang B. L’acheteur est la société Alinta Energy, filiale du groupe Chow Tai Fook Enterprises, un conglomérat hongkongais.

“Après cette cession, le charbon représentera 6% du portefeuille mondial de production d’électricité d’Engie, contre 13% fin 2015 (…) Ce projet devrait par ailleurs réduire la dette financière nette consolidée du groupe d’un montant de 666 millions d’euros, indique le communiqué de la direction.”

Engie a par ailleurs confirmé qu’il n’investirait plus dans cette énergie fossile :

“Cette transaction confirme le positionnement stratégique d’Engie sur la production d’électricité bas carbone, les infrastructures énergétiques et les solutions intégrées pour les clients. Nous restons néanmoins un acteur important en Australie et en Nouvelle-Zélande avec 1800 employés dans la production d’électricité bas carbone (environ 1 GW de capacités brutes) et la fourniture d’énergie (gaz et électricité) et de services à plus de 650 000 clients.

Pour rappel, la centrale de Loy Yang B fournit 17% des besoins en électricité de l’Etat de Victoria (sud du pays) où elle se situe.

Source : La Tribune 

Article connexe : 

COP 23 : vingt pays tournent le dos au charbon

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article