Engie dit stop au charbon en Australie

Publication: 25/11/2017

Ambitionnant de donner priorité au développement des énergies bas carbone, Engie a annoncé jeudi la fin de son aventure charbon en Australie. Le géant industriel énergétique français cède ainsi sa participation (70%) dans la centrale Loy Yang B. L’acheteur est la société Alinta Energy, filiale du groupe Chow Tai Fook Enterprises, un conglomérat hongkongais.

“Après cette cession, le charbon représentera 6% du portefeuille mondial de production d’électricité d’Engie, contre 13% fin 2015 (…) Ce projet devrait par ailleurs réduire la dette financière nette consolidée du groupe d’un montant de 666 millions d’euros, indique le communiqué de la direction.”

Engie a par ailleurs confirmé qu’il n’investirait plus dans cette énergie fossile :

“Cette transaction confirme le positionnement stratégique d’Engie sur la production d’électricité bas carbone, les infrastructures énergétiques et les solutions intégrées pour les clients. Nous restons néanmoins un acteur important en Australie et en Nouvelle-Zélande avec 1800 employés dans la production d’électricité bas carbone (environ 1 GW de capacités brutes) et la fourniture d’énergie (gaz et électricité) et de services à plus de 650 000 clients.

Pour rappel, la centrale de Loy Yang B fournit 17% des besoins en électricité de l’Etat de Victoria (sud du pays) où elle se situe.

Source : La Tribune 

Article connexe : 

COP 23 : vingt pays tournent le dos au charbon

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Souveraineté alimentaire : la France, géant aux pieds d’argile

Premier producteur agricole en Europe grâce aux vins et aux spiritueux, la France est néanmoins de plus en plus dépendante... Voir l'article

Le dossier des travailleurs philippins au Koweït toujours aussi inquiétant

Le Koweït abrite un réseau de trafic d’êtres humains revendus sur le Net pour occuper des places d’employées de maison.... Voir l'article

Le Bahreïn ne manque pas d’imagination pour faire taire les opposants politiques

La dictature sunnite continue de défier les droits de l’Homme, et cela en toute impunité diplomatique. Le Bahreïn ne ménage... Voir l'article

Tsunami méconnu : Oman a connu le pire il y a 1000 ans

Un groupement international de chercheurs a prouvé l’existence de cet incroyable déchaînement climatique sur les terres ancestrales de Oman. Selon... Voir l'article

  • Urgent

    Souveraineté alimentaire : la France, géant aux pieds d’argile

    Premier producteur agricole en Europe grâce aux vins et aux spiritueux, la France est néanmoins de plus en plus dépendante des livraisons intra-européennes. Alors que... Voir l'article

    Le dossier des travailleurs philippins au Koweït toujours aussi inquiétant

    Le Koweït abrite un réseau de trafic d’êtres humains revendus sur le Net pour occuper des places d’employées de maison. La Toile recèle bien des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article