Engie dit stop au charbon en Australie

Publication: 25/11/2017

Ambitionnant de donner priorité au développement des énergies bas carbone, Engie a annoncé jeudi la fin de son aventure charbon en Australie. Le géant industriel énergétique français cède ainsi sa participation (70%) dans la centrale Loy Yang B. L’acheteur est la société Alinta Energy, filiale du groupe Chow Tai Fook Enterprises, un conglomérat hongkongais.

“Après cette cession, le charbon représentera 6% du portefeuille mondial de production d’électricité d’Engie, contre 13% fin 2015 (…) Ce projet devrait par ailleurs réduire la dette financière nette consolidée du groupe d’un montant de 666 millions d’euros, indique le communiqué de la direction.”

Engie a par ailleurs confirmé qu’il n’investirait plus dans cette énergie fossile :

“Cette transaction confirme le positionnement stratégique d’Engie sur la production d’électricité bas carbone, les infrastructures énergétiques et les solutions intégrées pour les clients. Nous restons néanmoins un acteur important en Australie et en Nouvelle-Zélande avec 1800 employés dans la production d’électricité bas carbone (environ 1 GW de capacités brutes) et la fourniture d’énergie (gaz et électricité) et de services à plus de 650 000 clients.

Pour rappel, la centrale de Loy Yang B fournit 17% des besoins en électricité de l’Etat de Victoria (sud du pays) où elle se situe.

Source : La Tribune 

Article connexe : 

COP 23 : vingt pays tournent le dos au charbon

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a... Voir l'article

Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour... Voir l'article

Moscou “juge de paix” dans le dossier du nord syrien

Alors que le récent retrait américain au nord de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur... Voir l'article

Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

    Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour évoquer l’épineux dossier de la... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article