Crash du bombardier russe : Moscou va réévaluer ses relations avec Ankara

Publication: 25/11/2015
Sergueï Lavrov hausse le ton

Sergueï Lavrov hausse le ton

Au lendemain de la destruction d’un bombardier russe par les autorités turques qui accusent l’appareil d’avoir violé son espace aérien, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a qualifié cet incident d’inacceptable.

« Nous ne ferons pas la guerre à la Turquie, mais nous allons  sérieusement réévaluer nos  relations avec Ankara. » Le message de Moscou est ferme et le fossé diplomatique s’est ainsi lourdement creusé entre les deux nations.

La Russie a annoncé en conséquence le déploiement de systèmes antimissiles S-400 sur sa basse syrienne de Hmeimim afin d’éviter une nouvelle déconvenue. Ce dispositif sera complété par la suite par  l’envoi du croiseur lance-missiles Moskva, équipé de systèmes antiaériens.

S.Lavrov a également précisé qu’il allait solliciter l’ONU afin qu’elle enquête sur les circuits de financement des djihadistes sévissant en Irak et Syrie et utilisant la Turquie comme base arrière. Quant à Vladimir Poutine, il a vivement conseillé à ses concitoyens de ne pas se rendre dans ce pays.

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article