Crash du bombardier russe : Moscou va réévaluer ses relations avec Ankara

Sergueï Lavrov hausse le ton
Sergueï Lavrov hausse le ton

Au lendemain de la destruction d’un bombardier russe par les autorités turques qui accusent l’appareil d’avoir violé son espace aérien, le ministre des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, a qualifié cet incident d’inacceptable.

« Nous ne ferons pas la guerre à la Turquie, mais nous allons  sérieusement réévaluer nos  relations avec Ankara. » Le message de Moscou est ferme et le fossé diplomatique s’est ainsi lourdement creusé entre les deux nations.

La Russie a annoncé en conséquence le déploiement de systèmes antimissiles S-400 sur sa basse syrienne de Hmeimim afin d’éviter une nouvelle déconvenue. Ce dispositif sera complété par la suite par  l’envoi du croiseur lance-missiles Moskva, équipé de systèmes antiaériens.

S.Lavrov a également précisé qu’il allait solliciter l’ONU afin qu’elle enquête sur les circuits de financement des djihadistes sévissant en Irak et Syrie et utilisant la Turquie comme base arrière. Quant à Vladimir Poutine, il a vivement conseillé à ses concitoyens de ne pas se rendre dans ce pays.

Source : Le Monde

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.