Une cyber-attaque de masse accable la Russie et l’Ukraine

Publication: 25/10/2017

Un rançongiciel a perturbé mardi 24 octobre l’aéroport ukrainien d’Odessa ainsi que le métro de Kiev. Mais ce n’est pas tout, le virus, qui chiffre les données de ses victimes avant de les restituer après versement d’une somme d’argent, a également accablé certains médias russes telle que l’agence de presse, Interfax. Il se propagerait actuellement vers la Turquie, l’Allemagne et les Etats-Unis.

Selon Le Figaro, “l’aéroport a présenté ses excuses sur son compte Facebook auprès des passagers pour l’attente supplémentaire occasionnée par une attaque. Le compte Twitter du métro de Kiev a indiqué qu’il était devenu impossible de payer ses tickets par carte bancaire. Enfin, Interfax a averti sur Twitter qu’une attaque sans précédent avait rendu ses dépêches inaccessibles, contraignant l’agence à les diffuser sur Facebook et sur l’application de messagerie mobile Telegram.”

Une cyber-attaque concentrée essentiellement à l’Est 

Le média se fait par ailleurs écho de l’entreprise de sécurité, ESET, et indique que “65% des victimes viennent de Russie, contre 12% en Ukraine et 10% en Bulgarie”; le reste du contingent se trouvant en Turquie, en Allemagne et aux USA.

Pour information, cette menace virale se nomme “Bad Rabbit”. Ce dernier pousse ainsi les personnes ou organismes touchés à se rendre sur une adresse Internet afin qu’ils procèdent au versement d’une rançon (qui augmente au bout d’un certain laps de temps).

“Son montant est actuellement de 0,05 bitcoin, soit un peu plus de 240 euros”, poursuit cette même source.

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article