Ferroviaire : Alstom et Siemens s’associent face à “la menace chinoise”

Publication: 25/09/2017

Si aucun accord officiel n’a encore filtré, le Français Alstom et l’Allemand Siemens seraient sur le point de s’associer pour créer le nouveau géant européen du ferroviaire. Et cela, afin de disputer le leadership mondial au Chinois CRRC. 

Cette information, relayée par le Figaro, est issue du média outre-Rhin, Handelsblatt; lequel confirme que les pourparlers de fusion vont bien au-delà de ce qui se fait (classiquement) :

“L’accord négocié prévoit l’absorption du pôle ferroviaire de Siemens par Alstom, spécialisé dans le rail depuis la cession de son pôle énergie à General Electric, pour former un groupe installé et coté à Paris mais dont l’Allemand prendrait la moitié du capital.

La présidence du conseil de surveillance de cet “Airbus du rail” reviendrait (quant à elle) à Siemens, tandis que le patron d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, conserverait la tête du directoire.”

Bruxelles sur la même longueur d’onde ?

Au-delà de l’aspect purement technique, le but du futur mastodonte est de mettre à mal les plans du géant chinois, CRRC, qui lorgne sur le marché du Vieux Continent. Piloté par Pékin, le groupe cherche en effet à concrétiser une porte d’entrée efficiente via une association avec le Tchèque, Skoda Transportation.

Par ailleurs, une alliance entre Alstom et Siemens devrait être vue d’un bon oeil par les autorités européennes de la concurrence au regard du contrepoids qu’elle créerait sur le marché planétaire face à “la menace asiatique”.

Source : Le Figaro

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par... Voir l'article

Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants... Voir l'article

La Corée du Nord séduit en masse les touristes chinois

Alors que la visite de Xi Jinping les 20 et 21 juin à Pyongyang marque une première depuis 14 ans... Voir l'article

  • Urgent

    La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

    Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que le géant asiatique pourrait jouer... Voir l'article

    ADP : bonne opération ou abandon de souveraineté ?

    Le projet de privatisation d’ADP a connu un nouveau rebondissement avec la procédure de Référendum d’initiative partagée (RIP) déclenchée par un front uni de parlementaires... Voir l'article

  • personnalites

    Sénégal et Côte d’Ivoire : la lutte contre la corruption se renforce

    Si le niveau de corruption de la classe politique demeure préoccupant en Afrique subsaharienne, deux pays enregistrent des progrès importants : la Côte d’Ivoire et... Voir l'article

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Trump promet de déployer 1000 soldats supplémentaires en Pologne

    Le président américain a annoncé mercredi 12 mai un renforcement imminent des troupes US en Pologne. Donald Trump – qui s’exprimait lors d’une conférence commune... Voir l'article