Ferroviaire : Alstom et Siemens s’associent face à “la menace chinoise”

Publication: 25/09/2017

Si aucun accord officiel n’a encore filtré, le Français Alstom et l’Allemand Siemens seraient sur le point de s’associer pour créer le nouveau géant européen du ferroviaire. Et cela, afin de disputer le leadership mondial au Chinois CRRC. 

Cette information, relayée par le Figaro, est issue du média outre-Rhin, Handelsblatt; lequel confirme que les pourparlers de fusion vont bien au-delà de ce qui se fait (classiquement) :

“L’accord négocié prévoit l’absorption du pôle ferroviaire de Siemens par Alstom, spécialisé dans le rail depuis la cession de son pôle énergie à General Electric, pour former un groupe installé et coté à Paris mais dont l’Allemand prendrait la moitié du capital.

La présidence du conseil de surveillance de cet “Airbus du rail” reviendrait (quant à elle) à Siemens, tandis que le patron d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, conserverait la tête du directoire.”

Bruxelles sur la même longueur d’onde ?

Au-delà de l’aspect purement technique, le but du futur mastodonte est de mettre à mal les plans du géant chinois, CRRC, qui lorgne sur le marché du Vieux Continent. Piloté par Pékin, le groupe cherche en effet à concrétiser une porte d’entrée efficiente via une association avec le Tchèque, Skoda Transportation.

Par ailleurs, une alliance entre Alstom et Siemens devrait être vue d’un bon oeil par les autorités européennes de la concurrence au regard du contrepoids qu’elle créerait sur le marché planétaire face à “la menace asiatique”.

Source : Le Figaro

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article