Suisse : livraison illégale d’armes vers le Kazakhstan

Publication: 25/09/2015
L'exportation des armes s'organisait illégalement

L’exportation des armes s’organisait illégalement

Le patron d’une fabrique d’armement, basée à Thoune, s’est rendu coupable d’une violation des lois fédérales suisses sur le matériel de guerre. L’homme a falsifié des documents afin de livrer fusils et grenades à destination du Kazakhstan. Il sera prochainement jugé par le Tribunal pénal fédéral.

Les premiers soupçons de la justice helvète découlaient d’indications fournies par la douane allemande qui enquêtait sur une société outre-Rhin impliquée dans le commerce d’armes. Cette entreprise se fournissait auprès de la structure suisse.

Le Kazakhstan est une zone considérée comme sensible au regard des droits de l’homme. Le Secrétariat d’Etat à l’économie helvète n’avait donc pas délivré, en 2008, le précieux sésame permettant l’exportation d’armes vers ce pays. Le prévenu avait alors indiqué que la livraison était destinée à un groupe anti-terroriste local, sans succès.

Le marché a finalement été rendu possible via une société intermédiaire néo-zélandaise et un faux certificat. La liste comprenait 1020 grenades lacrymogènes et 18 lanceurs de grenades.

Source : 24 heures

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Alstom, scandale d’Etat ?

Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un... Voir l'article

La Pologne réclame toujours 800 milliards d’euros de préjudice de guerre à l’Allemagne

Varsovie persiste et signe. L’Allemagne doit faire plus pour réparer les dégâts humains, industriels et matériels causés par le régime... Voir l'article

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article