Chine : le gouvernement poursuit son diktat sur l’information en ligne

Publication: 25/07/2016

Pékin souhaite avoir la main mise totale sur les sites et agences d’informations chinois et serait en passe d’y parvenir. Bloomberg révèle en effet le principal régulateur de l’Internet local (CAC) vient de prohiber la publication de données inédites sans son aval.

Les autorités du pays contrôlent donc dès à présent l’information en temps réel, et cela depuis vendredi dernier, date à laquelle elles ont ordonné aux médias chinois “de suspendre toute publication sur les événements en cours.”

Cette directive poursuit ainsi la politique mise en place par le président Xi Jinping depuis le début de son mandat. Ce dernier avait d’ailleurs fortement conseillé ces structures de défendre les intérêts du Parti communiste.

Pour rappel, l’Assemblée nationale avait déjà promulgué le 27 décembre 2015 une loi antiterroriste controversée permettant à Pékin d’avoir accès aux données sensibles des utilisateurs web grâce à des chevaux de Troie ou via leurs clés de cryptage.

Li Shouwei, le chef adjoint de la commission parlementaire en charge du dossier, justifiait alors “ce procédé” par la menace terroriste grandissante planant sur le territoire : “Notre législation répond tout simplement au besoin de lutter contre le terrorisme et ces mesures sont pour l’essentiel les mêmes que celles appliquées dans d’autres grands pays (…) Les entreprises de technologie ne doivent pas craindre de perdre leurs droits de propriété intellectuelle.”

Sources : Bloomberg, Sputnik et Boursorama

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article