Kenya : une visite à haut risque pour Obama

Publication: 25/07/2015

Le Président américain entame un voyage en Afrique (Kenya-À‰thiopie) où seront notamment abordées les questions sécuritaires, la croissance ou le droit des homosexuels. Une visite qui débute par Nairobi (24 juillet), terres d’origine du père de Barack Obama. La ville est en alerte rouge.

Cela pourrait être la destination la plus dangereuse effectuée par Obama dans sa fonction présidentielle. Les moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité de l’état-major américain sont donc extrêmes. Le pays est en proie à une menace terroriste très active, le groupe somalien Al-Shabaab, déclinaison d’Al-Qaïda au Kenya. Pour rappel, en 2013 la faction avait attaqué un centre commercial de Nairobi et tué 67 personnes. Il y a deux semaines, 14 meurtres ont été perpétrés par l’organisation. La Maison Blanche a donc modifié les horaires de vol d’Obama afin de limiter les fuites. D’autre part, l’autoroute principale traversant la capitale a été entièrement bouclée pendant toute la durée de la visite.

William Bellamy, ancien ambassadeur américain au Kenya ne s’est pas montré rassurant : « La menace d’Al-Shabaab est telle, dans ce pays, qu’ils peuvent frapper à tout moment. Le danger est beaucoup plus élevé ici que lors des précédents voyages du Président. » Le diplomate a d’ailleurs jugé cette visite très risquée : « Les autorités locales sont loin de maîtriser la situation. »

Il s’agit de la première visite d’un Président américain en exercice au Kenya. Les deux nations sont pourtant partenaires dans la région depuis un demi-siècle.

Source : Politico

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Le Qatar et les États-Unis amplifient leur coopération militaire

Doha et Washington travaillent sur des projets d’agrandissement de la base aérienne d’al-Udeid, sur laquelle sont stationnés 10 000 militaires américains.... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

Jordanie/Syrie : Amman peu enclin à rouvrir sa frontière avec Damas

Le ministère des Affaires étrangères jordanien a indiqué très récemment qu’Amman ne souhaitait pas rouvrir dans l’immédiat ses frontières avec... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article