Kenya : une visite à haut risque pour Obama

Publication: 25/07/2015

Le Président américain entame un voyage en Afrique (Kenya-À‰thiopie) où seront notamment abordées les questions sécuritaires, la croissance ou le droit des homosexuels. Une visite qui débute par Nairobi (24 juillet), terres d’origine du père de Barack Obama. La ville est en alerte rouge.

Cela pourrait être la destination la plus dangereuse effectuée par Obama dans sa fonction présidentielle. Les moyens mis en œuvre pour assurer la sécurité de l’état-major américain sont donc extrêmes. Le pays est en proie à une menace terroriste très active, le groupe somalien Al-Shabaab, déclinaison d’Al-Qaïda au Kenya. Pour rappel, en 2013 la faction avait attaqué un centre commercial de Nairobi et tué 67 personnes. Il y a deux semaines, 14 meurtres ont été perpétrés par l’organisation. La Maison Blanche a donc modifié les horaires de vol d’Obama afin de limiter les fuites. D’autre part, l’autoroute principale traversant la capitale a été entièrement bouclée pendant toute la durée de la visite.

William Bellamy, ancien ambassadeur américain au Kenya ne s’est pas montré rassurant : « La menace d’Al-Shabaab est telle, dans ce pays, qu’ils peuvent frapper à tout moment. Le danger est beaucoup plus élevé ici que lors des précédents voyages du Président. » Le diplomate a d’ailleurs jugé cette visite très risquée : « Les autorités locales sont loin de maîtriser la situation. »

Il s’agit de la première visite d’un Président américain en exercice au Kenya. Les deux nations sont pourtant partenaires dans la région depuis un demi-siècle.

Source : Politico

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article