Les Français s’inquiètent des effets du télétravail sur la santé des salariés

Les Français évaluent la souffrance des salariés à 62 % sur le plan mental et à 45 % sur la sphère physique, souligne une enquête Gymlib publiée mi-avril. Principalement en raison des conséquences liées à l’essor massif du télétravail découlant de la pandémie.

“Si le télétravail permet à la plupart des entreprises de survivre dans cette période troublée, le fait est que cela entraîne beaucoup de bouleversements dans la vie quotidienne et particulièrement pour les activités physiques qui sont de leur côté devenues quasiment impossibles, notamment au sein des structures dédiées depuis plus d’un an. Ce manque d’activité physique est en train de pénaliser bon nombre de Français mais heureusement les managers et les dirigeants en sont pleinement conscients”, confirme Sébastien Bequart, cofondateur de Gymlib.

Le télétravail, la fausse bonne idée

Concrètement, “62 % des Français sont convaincus que les salariés souffrent mentalement de ce contexte. Cependant, les dirigeants ne sont que 57 % à le constater, ainsi que 61 % des managers. De leur côté, les employés sont beaucoup plus sensibles avec 68 % de représentativité”, ajoute le site Tendance Hôtellerie, qui relaie cette enquête.

Parallèlement, “les conséquences physiques semblent être moins fortes ou moins visibles. Ainsi, 45 % des Français pensent que les salariés souffrent des conditions de travail actuellement. Télétravail, règles sanitaires, gestes barrières… Rien ne facilite le quotidien. Néanmoins, 59 % des employés trouvent que leurs collaborateurs souffrent physiquement aussi du contexte actuel, contre 42 % des managers et 34 % des dirigeants”, conclut le média.

A lire aussi : Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Articles en relation