Google : les données stockées à l’étranger restent à la portée de la justice américaine

Publication: 25/04/2017

Google a été retoqué sévèrement par la justice américaine sur l’épineuse problématique des données Gmail que le mastodonte stocke hors des frontières US. L’Etat californien a en effet considéré que ces données pouvaient être réquisitionnées de droit par l’Oncle Sam.

Selon le média Silicon, “la juge Laura Beeler a rejeté les arguments du géant de la publicité online. Et lui a demandé de se plier à l’injonction des autorités, quel que soit l’emplacement où les données sont localisées.”

La réquisition portant sur un certain nombre de comptes Gmail avait été lancée le 30 juin dernier par l’Etat californien. Cette même source ajoute que “Google y est prié de remettre les données concernant ses utilisateurs, dont le contenu des messages, les pièces jointes, les contacts, les métadonnées, les identités des possesseurs de comptes et autres données de localisation.”

La structure de Mountain View s’était alors exécutée pour les données stockées sur le territoire US. A l’inverse, elle avait opté pour une fin de non recevoir concernant deux comptes de messagerie étrangers, et cela en s’appuyant sur une jurisprudence favorable à Microsoft dans un cas similaire.

Cependant, la juge Laura Beeler a décidé que les deux situations divergeaient puisque dans le cas de Microsoft “le stockage de l’information était lié à l’emplacement signalé par l’utilisateur, alors que pour Google, le processus de distribution de l’information reste conditionné à un algorithme”, rendant dès lors la localisation desdites données beaucoup plus aléatoires…

Source : Silicon

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous... Voir l'article

Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord... Voir l'article

Climat : l’oncle Sam tourne définitivement le dos à l’Accord de Paris

Actée en 2017 par Donald Trump, la sortie américaine de l’Accord de Paris de 2015 (COP 21) est en entrée... Voir l'article

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article