Libye : Jean-Yves Le Drian, furieux après la fuite d’une information confidentielle

Le ministère de la Défense a ouvert une enquête pour “compromission du secret de la défense nationale” après la publication par Le Monde d’une information attestant de la présence de forces spéciales françaises en Libye ainsi que d’agents secrets du service Action de la DGSE.

Jean-Yves Le Drian, furax à en juger par les propos de son Cabinet, souhaite absolument connaître l’auteur “des fuites”.

Cette procédure, prévue par l’article 413-10 du Code pénal, vise en conséquence les sources du quotidien. L’infraction est passible de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, rapporte Le Point.

Selon Le Monde, la France procède actuellement en Libye « à des frappes ponctuelles très ciblées, préparées par des actions discrètes, voire secrètes. » Le média précise dans la foulée que « la ligne fixée par le président François Hollande face à la menace de l’Etat Islamique repose, pour l’heure, sur des actions militaires non officielles. »

Source : Le Point

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.