Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

Publication: 25/01/2020

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24. Et pour cause, le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, en place depuis un an, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques et économiques à mener au sein du géant-sud-américain.

“J. Guaido a surestimé ses capacités à forcer la fin du régime de Maduro. Le pouvoir actuel tient par le jeu d’intérêts économiques. La garde rapprochée de l’actuel président vénézuélien n’a pas pris ses distances avec (lui)… Car les généraux bénéficient de l’argent du trafic d’or, de drogue et de pétrole que le président leur laisse. Et ils ne semblent pas prêts à y renoncer”, précise ainsi l’intéressée.

Qui ajoute que “toutes ses tentatives pour renverser le pouvoir sont restées vaines. Ni les manifestations qu’il a organisées début 2019, ni même son appel aux troupes à se soulever, le 30 avril, n’ont abouti : les casernes n’ont pas bougé. Quant à l’état-major, ce dernier est resté loyal à Nicolas Maduro”.

Dans les faits, le chef de l’opposition s’est auto-proclamé président par intérim du Venezuela au mois de janvier 2019. Désormais, 50 nations le reconnaissent d’ailleurs  comme le leader légitime.

Maduro fustige l’ingérence américaine

De son côté, le clan Maduro – soutenu par la Russie, la Chine, l’Iran, la Turquie et Cuba – reproche à l’oncle Sam de vouloir placer “son poulain”, Juan Guaido, à la tête de l’Etat. Une “machination” qui s’apparente à une stratégie de hard power en bonne et due forme en provenance de la Maison Blanche. En atteste, la décision de Washington de geler l’ensemble des avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis.

“Nous dénonçons l’embargo économique des Américains, les attaques, l’appel à la conspiration et au coup d’Etat”, martelait ainsi mi-août le ministre des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, auprès de la presse internationale. Pire, Juan Guaido sollicitait et soutenait ce blocus économique, fustigeait l’intéressé.

Une situation nationale plus que précaire

Pour rappel, Caracas – qui dispose des plus grandes réserves d’or noir au monde – traverse malheureusement un marasme social particulièrement alarmant. Depuis 2015, plus de quatre millions de Vénézuéliens ont en effet quitté le pays en raison de la pénurie de denrées alimentaires, d’énergie et de soin frappant en plein coeur le territoire.

A ce jour, le Pérou et la Colombie sont les nations qui accueillent le plus de “déserteurs” (près de 800 000 pour le Pérou et plus de 1,3 million pour la Colombie).

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article