Cameroun : l’ONU redoute une crise humanitaire en 2016

Le Cameroun n'est pas à l'abri d'une crise humanitaire
Le Cameroun n’est pas à l’abri d’une crise humanitaire

Les sanglantes actions menées au Nigéria par le groupe terroriste Boko Haram risquent d’avoir des répercussions très négatives pour le voisin camerounais.

Le pays dénombre actuellement 61000 réfugiés nigériens sur son territoire, dont 45000 pour le seul camp de Minawao. Mais le constat ne s’arrête pas là comme le souligne Najat Rochdi, coordinatrice-résidente du système des Nations Unies au Cameroun : « Il faut également prendre en compte les 81000 citoyens camerounais poussés hors de leurs foyers par les attaques croissantes de Boko Haram depuis l’année dernière. »

L’aide humanitaire risque donc de manquer pour cette nation dont les besoins annuels pour gérer cette crise sont estimés à 260 millions de dollars. « Actuellement, seule la moitié de cette somme a pu être récoltée » précise N.Rochdi qui redoute une nette augmentation des coûts avec l’afflux de nouveaux réfugiés.

Pour rappel, Boko Haram est tenu responsable de la mort d’au moins 17000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Source : Agence de presse Xinhua

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.