EU : Washington doute des moteurs du boeing 787

Les Etats-Unis ont sollicité Boeing afin que le géant effectue une modification d’urgence des moteurs PIP2 produits par General Electric (GE) et affectés aux appareils 787. Ces avions de nouvelle génération, fabriqués par le biais de matériaux composites, seraient susceptibles de s’arrêter en plein vol, rapporte l’agence de l’aviation américaine (FAA).

En cause, un incident survenu en vol le 29 janvier sur un 787 de la compagnie Japan Airlines effectuant la liaison Vancouver-Tokyo, souligne le communiqué. Un des deux moteurs avait alors brusquement cessé de fonctionner à une hauteur de 20 000 pieds et fut dans l’impossibilité de redémarrer. L’avion pu néanmois atterrir peu de temps après l’incident avec un seul moteur dont le modèle est plus ancien, le PIP 1.

La FAA a précisé dans la foulée que l’hypothèse d’une panne en plein vol de l’ensemble des moteurs des 787 équipés uniquement du modèle PIP 2 n’était pas à exclure, attestant « d’une question de sécurité urgente. »

Quant à la modification, elle devrait être effectuée en septembre prochain a précisé Rick Kennedy, un porte-parole de GE.

Pour rappel, cette consigne ne concerne que 43 avions, puisque l’autorité de la FAA ne s’applique que localement. 176 appareils seraient ainsi touchés dans le monde.

Source : Le Parisien

 

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.