La Palestine indignée par la stratégie américaine sur le dossier Jérusalem

Publication: 24/02/2018

Après avoir officiellement reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, Washington a pris la planète de court en avançant le transfert de son ambassade dans la Ville sainte dès le mois de mai. Une décision largement décriée par l’Autorité palestinienne. 

“C’est une provocation (pure et simple) pour les Arabes, musulmans et chrétiens. Par une telle décision, l’administration Trump finit de s’isoler complètement et devient une partie du problème et non plus la solution.”

Sans surprise, Saëb Erakat, le numéro 2 de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), ne pouvait cacher sa colère face à cette nouvelle provocation de la Maison Blanche en date du 23 février. Pour l’intéressé, les décideurs américains cherchent à tuer dans l’œuf toutes les mesures entreprises par Ramallah pour s’opposer à la décision US d’associer unilatéralement Jérusalem à Israël.

Altérer le lobby palestinien

Il est vrai que le président palestinien, Mahmoud Abbas, effectue depuis plusieurs semaines un lobbying intensif pour inverser le cours des événements. Ses déplacements en Russie pour recueillir l’appui de Vladimir Poutine (le 12/02), ainsi qu’à New-York pour convaincre les Nations Unies (le 20/02) en sont d’ailleurs les exemples les plus probants.

Pire, la future ambassade américaine à Jérusalem sera loin d’être achevée à cette date. L’édifice restera en effet sommaire jusqu’à la fin de l’année 2019 et la construction d’un bâtiment annexe. La véritable enceinte, quant à elle, sortira réellement de terre dans plusieurs années.

Source : Atlantico

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article