DCNS : le groupe renoue avec le profit en 2015

Publication: 24/02/2016

Le Français, spécialisé dans l’industrie navale militaire, a annoncé un exercice 2015 bénéficiaire à hauteur de 58,4 millions d’euros (CA de 3,03 milliards); une bouffée d’oxygène sachant que la structure affichait une perte historique de 347,3 millions d’euros en 2014.

Les mesures drastiques mises en place par la direction lui ont permis de réaliser une économie de 100 millions d’euros sur cette période, synonyme de retour à une croissance stable.

Pour rappel, DCNS a remporté d’une part de juteux contrats tels que la vente à l’Egypte d’une frégate multimissions et des deux porte-hélicoptères initialement promis à la Russie, mais a également dû se retirer à l’amiable du programme de réacteur nucléaire de recherche «â€‰Jules Horowitz », jugé trop coûteux.

Parallèlement, le fabricant de frégates et de sous-marin entend faire progresser son bénéfice net cette année dans une fourchette allant de 10 à 15% afin d’atteindre un chiffres d’affaires en légère croissance. DCNS poursuivra en conséquence la réduction de ses effectifs (13130 en 2014 à 12771 en 2015). Hervé Guillou, le PDG, prévoit ainsi un millier de suppressions de postes jusqu’en 2018, mais sans licenciement sec (non remplacement d’un emploi sur deux).

Mais le véritable point d’orgue du géant reste la filière australienne, où “le contrat du siècle” se joue actuellement. DCNS est en compétition avec l’allemand TKMS et le japonais Mitsubishi Heavy Industries sur un appel d’offres de Canberra portant sur 12 sous-marins à propulsion classique. Ce marché potentiel est estimé à près de 32 milliards d’euros ! La décision finale est, quant à elle, attendue pour la fin du semestre.

Source : Les Echos

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction... Voir l'article

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

  • Urgent

    EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

    EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction d’un parc éolien en mer... Voir l'article

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article