Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

Publication: 24/01/2020

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24. Et pour cause, le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, en place depuis un an, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques et économiques à mener au sein du géant-sud-américain.

“J. Guaido a surestimé ses capacités à forcer la fin du régime de Maduro. Le pouvoir actuel tient par le jeu d’intérêts économiques. La garde rapprochée de l’actuel président vénézuélien n’a pas pris ses distances avec (lui)… Car les généraux bénéficient de l’argent du trafic d’or, de drogue et de pétrole que le président leur laisse. Et ils ne semblent pas prêts à y renoncer”, précise ainsi l’intéressée.

Qui ajoute que “toutes ses tentatives pour renverser le pouvoir sont restées vaines. Ni les manifestations qu’il a organisées début 2019, ni même son appel aux troupes à se soulever, le 30 avril, n’ont abouti : les casernes n’ont pas bougé. Quant à l’état-major, ce dernier est resté loyal à Nicolas Maduro”.

Dans les faits, le chef de l’opposition s’est auto-proclamé président par intérim du Venezuela au mois de janvier 2019. Désormais, 50 nations le reconnaissent d’ailleurs  comme le leader légitime.

Maduro fustige l’ingérence américaine

De son côté, le clan Maduro – soutenu par la Russie, la Chine, l’Iran, la Turquie et Cuba – reproche à l’oncle Sam de vouloir placer “son poulain”, Juan Guaido, à la tête de l’Etat. Une “machination” qui s’apparente à une stratégie de hard power en bonne et due forme en provenance de la Maison Blanche. En atteste, la décision de Washington de geler l’ensemble des avoirs du gouvernement vénézuélien aux Etats-Unis.

“Nous dénonçons l’embargo économique des Américains, les attaques, l’appel à la conspiration et au coup d’Etat”, martelait ainsi mi-août le ministre des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, auprès de la presse internationale. Pire, Juan Guaido sollicitait et soutenait ce blocus économique, fustigeait l’intéressé.

Une situation nationale plus que précaire

Pour rappel, Caracas – qui dispose des plus grandes réserves d’or noir au monde – traverse malheureusement un marasme social particulièrement alarmant. Depuis 2015, plus de quatre millions de Vénézuéliens ont en effet quitté le pays en raison de la pénurie de denrées alimentaires, d’énergie et de soin frappant en plein coeur le territoire.

A ce jour, le Pérou et la Colombie sont les nations qui accueillent le plus de “déserteurs” (près de 800 000 pour le Pérou et plus de 1,3 million pour la Colombie).

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article