Airbus profite de la levée des sanctions économiques sur l’Iran

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a confirmé que Téhéran respectait pleinement les engagements pris le 4 juillet dernier dans le cadre de l’Accord sur le nucléaire. La levée de l’embargo économique sur ce pays ne fait dès lors plus de doute et cela fait les affaires d’Airbus.

L’avionneur a en effet annoncé la signature prochaine d’une commande de 114 appareils susceptible d’être entérinée mercredi lors de la visite à Paris du président iranien, Hassan Rohani. Une information confirmée également par la gouvernance du géant asiatique : «â€‰L’Iran veut surtout acheter des Airbus A320, A321 et A330  dès cette année puis en 2017 (…) A partir de 2020, nous recevrons des Airbus A350 et A380. En tout, nous voulons acheter huit A380 et 16 A350 » a déclaré le vice-ministre des Transports, Asghar Fakhrieh Kashan.

Cette première série de commandes pourrait en appeler d’autres a-t-il toutefois laissé entendre lors d’une conférence de presse où plus de 80 compagnies aériennes étaient conviées : « Nous avons besoin de 400 avions long-courriers et de 100 avions court-courriers. »

Source : Les Echos          

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.