Syrie : Amnesty International accuse Moscou de crimes de guerre contre les civils

Publication: 23/12/2015
Moscou a-t-il sciemment tué des innocents en Syrie ?

Moscou a-t-il sciemment tué des innocents en Syrie ?

Selon Amnesty International, les bombardiers russes ont “ciblé directement” et tué au moins 200 civils en Syrie depuis octobre dernier. Ces frappes aériennes pourraient constituer “des crimes de guerre” précisent ses militants.

Dans un nouveau rapport majeur sur l’intervention russe dans le pays, l’association internationale accuse le gouvernement de Vladimir Poutine d’user d’attaques aveugles contre la population locale. 25 raids aériens russes présumés ont ainsi été répertoriés par l’ONG depuis le début de la campagne de Moscou en Syrie, dont les cibles furent des maisons, des installations médicales ou encore une mosquée.

Le document souligne également que la Russie décline toute responsabilité dans la mort de civils ou dans la destruction de biens leur appartenant au cours de ses opérations sur le territoire. Cependant, Amnesty révèle que la réalité est tout autre, puisque pour un combattant rebelle éliminé, 16 civils trouveraient la mort parallèlement.

Source : The Independant

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant... Voir l'article

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

  • Urgent

    Washington demande à Bagdad une sécurité renforcée pour ses troupes

    Le chef de la diplomatie US, Mike Pompeo, a tapé du poing sur la table dimanche 23 février en appelant le gouvernement irakien à serrer... Voir l'article

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article