Syrie : Amnesty International accuse Moscou de crimes de guerre contre les civils

Publication: 23/12/2015
Moscou a-t-il sciemment tué des innocents en Syrie ?

Moscou a-t-il sciemment tué des innocents en Syrie ?

Selon Amnesty International, les bombardiers russes ont “ciblé directement” et tué au moins 200 civils en Syrie depuis octobre dernier. Ces frappes aériennes pourraient constituer “des crimes de guerre” précisent ses militants.

Dans un nouveau rapport majeur sur l’intervention russe dans le pays, l’association internationale accuse le gouvernement de Vladimir Poutine d’user d’attaques aveugles contre la population locale. 25 raids aériens russes présumés ont ainsi été répertoriés par l’ONG depuis le début de la campagne de Moscou en Syrie, dont les cibles furent des maisons, des installations médicales ou encore une mosquée.

Le document souligne également que la Russie décline toute responsabilité dans la mort de civils ou dans la destruction de biens leur appartenant au cours de ses opérations sur le territoire. Cependant, Amnesty révèle que la réalité est tout autre, puisque pour un combattant rebelle éliminé, 16 civils trouveraient la mort parallèlement.

Source : The Independant

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle... Voir l'article

Passeport sanitaire : Bruxelles vise une entrée en vigueur fin juin

La Commission européenne vise une entrée en vigueur dès le début de l’été du certificat sanitaire Covid-19 visant à faciliter... Voir l'article

Le traité de 25 ans entre l’Iran et la Chine inquiète les Etats-Unis

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a signé une coopération stratégique d’une durée de 25 ans avec son... Voir l'article

Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la... Voir l'article

  • Urgent

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Passeport sanitaire : Bruxelles vise une entrée en vigueur fin juin

    La Commission européenne vise une entrée en vigueur dès le début de l’été du certificat sanitaire Covid-19 visant à faciliter la libre circulation des citoyens... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Après le “sabotage” de l’usine de Natanz, l’Iran annonce “commencer à enrichir l’uranium à 60%”

    La république islamique accuse Israël d’avoir saboté dimanche 11 avril son site d’enrichissement d’uranium situé à Natanz. En retour, elle agite la menace d’enrichir l’uranium... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article