Trump replace la Corée du Nord dans la liste des Etats soutenant le terrorisme

Publication: 23/11/2017

Alors que le gouvernement américain ne trouve pas de solution viable pour calmer les ardeurs nucléaires de Pyongyang, Donald Trump a décidé de placer à nouveau la Corée du Nord dans la liste noire des Etats soutenant le terrorisme. Mais cela sera-t-il suffisant pour faire craquer Kim Jong-un ?

“En plus de menacer le monde de dévastation nucléaire, la Corée du Nord a soutenu de manière répétée des actes de terrorisme international, dont des assassinats en territoire étranger”, a déclaré le locataire de la Maison Blanche avec son style si caractéristique.

Si D. Trump évoque implicitement le cas de l‘étudiant US, Otto Warmbier, condamné à 15 ans de travaux forcés durant un voyage touristique en Corée du Nord pour avoir essayé de voler une affiche de propagande dans le hall de l’hôtel dans lequel il résidait, ce n’est pas le seul.

La CDN, l’Iran et la Syrie en ligne de mire 

Et pour cause, les exemples sont légion, à l’image de Kim Jong-nam, fils aîné de l’ex-dirigeant Kim Jong-il, assassiné en Malaisie en février dernier, suite à un service commandé de Kim Jong-un (une forte présomption pèse sur la CDN).

Pyongyang rejoint ainsi Téhéran et Damas dans le club très fermé des ennemis de Washington soutenant la cause terroriste.

A noter que Khartoum fait également partie de cette liste, mais les autorités soudanaises multiplient actuellement les rapprochements outre-Atlantique afin de quitter cette place peu enviable sur le plan diplomatique.

Source : Euronews 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

Smartphones : après Huawei, Apple à nouveau dépassé par un concurrent chinois

Désormais, l’iPhone de la marque à la pomme est la quatrième référence du marché mondial de smartphones avec 35,3 millions... Voir l'article

Les Saoudiennes autorisées à quitter le territoire de leur propre chef

Riyad a annoncé jeudi 1er août que les Saoudiennes de plus de 21 ans pourront prochainement quitter le territoire sans... Voir l'article

  • Urgent

    Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

    Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition dans la région de la... Voir l'article

    Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

    Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article