Jean-Yves le Drian pourrait rester à la tête de la Defense

Publication: 23/11/2015
Jean-Yves le Drian laisse planer le doute sur son avenir

Jean-Yves le Drian laisse planer le doute sur son avenir

« Je resterai ministre de la Défense tant que le président de la République jugera que c’est nécessaire » a déclaré Jean-Yves le Drian. Les attentats parisiens du 13 novembre ont en effet redistribué les cartes et le principal intéressé pourrait mener de front sa fonction actuelle avec celle de la présidence de la région bretonne s’il était élu.

Lors d’un entretien accordé à France 3 en octobre dernier, Jean-Yves le Drian avait pourtant clarifié sa situation politique : « Quand je dis, je serai président de la région Bretagne sur la durée, ça veut dire concrètement que la règle du cumul s’appliquera pour moi. » L’homme fort du gouvernement Hollande soulignait également « qu’elle s’applique pour tout le monde. »

Il serait donc l’exception qui confirme la règle dans le gouvernement Hollande, puisque François Rebsamen avait dû par exemple renoncé au ministère du Travail pour la mairie de Dijon. Mais ce dernier a déjà posé les bases d’un éventuel début de mandat régional : « Pendant cette période de transition, notre équipe s’appuiera sur les compétences de nos vices-présidents, et je suis convaincu que les Bretons comprendront. »

Source : OPEX

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article