Libye : la communauté internationale réaffirme son soutien au gouvernement de Fayez el-Sarraj

Publication: 23/09/2016

Alors que la situation politique libyenne demeure toujours instable, une vingtaine de pays ont affiché, en marge du sommet de l’ONU, leur soutien au gouvernement d’union nationale, mené par son Premier ministre, Fayez el-Sarraj.

La communauté internationale a légèrement haussé le ton, vendredi 23 septembre, à New York sur ce dossier épineux. Mais cette réunion n’a malheureusement fait office que de piqûre de rappel, puisque les USA, la France ou encore la Turquie ont simplement souligné qu’il n’y avait qu’un seul et unique gouvernement légitime en Libye, celui de Fayez el-Serraj.

La réalité sur le terrain est néanmoins tout autre puisque le Général Haftar, qui dirige l’armée, refuse de reconnaître l’autorité de Tripoli, nuisant parallèlement à un possible consensus, bien que le Premier ministre soit prêt à entamer des pourparlers avec l’intéressé :

“Je suis prêt à parler avec tout le monde pour permettre de résoudre les problèmes des Libyens, y compris avec le gouvernement implanté à l’est du pays. Mais à une condition, celui de mettre en place une armée unifiée”, a-t-il martelé.

Et pour cause, si la prise de Syrte par les forces loyalistes a sérieusement fragilisé l’Etat islamique, la menace djihadiste reste bel et bien présente sur le territoire. Les distorsions au sommet de l’Etat pourraient ainsi largement freiner la lutte contre l’organisation terroriste.

Mais une autre problématique divise plus qu’elle ne fédère, il s’agit des importantes ressources d’or noir locales. Les deux parties se livrent en effet à une véritable lutte d’influence sur ce dossier.

Et à ce petit jeu, c’est les hommes de Khalifa Haftar qui mènent la danse après avoir reconquis quatre des ports les importants du Croissant pétrolier, à savoir Zueitina, Brega, As-Sidra et Ras Lanouf, d’où est parti récemment, pour la première fois depuis deux ans, un pétrolier de la NOC, la compagnie nationale.

Martin Kobler, l’envoyé spécial de l’ONU, a donc renouvelé, comme la semaine dernière devant le Conseil de sécurité, son appel à l’unité afin de prévenir tout risque d’effondrement économique futur.

Sources : RFI et Econostrum

Articles connexes :

Libye : le gouvernement sollicite l’aide militaire de ses partenaires arabes

Libye : signature d’un accord de paix historique inter-libyen

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Paquet à dix euros : les fabricants de tabac, grands gagnants grâce au commerce parallèle

Le passage au paquet à dix euros d’ici 2020 était censé protéger les fumeurs et enrayer la consommation de cigarettes.... View Article

Boycott au Maroc : initiative populaire ou cabale politique ?

Depuis près de trois mois, un large mouvement de boycott de certains produits de base s’est répandu à travers le... View Article

Dénucléarisation : la Corée du Nord s’offusque des exigences américaines

La visite samedi à Pyongyang du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, devait logiquement surfer sur l’accord de dénucléarisation complète de la... View Article

La plus grande base aéronavale américaine menacée d’ici la fin du siècle

Norfolk – la plus grande base aéronavale américaine située sur la Côte Atlantique dans l’Etat de Virginie – pourrait être... View Article

  • Urgent

    Paquet à dix euros : les fabricants de tabac, grands gagnants grâce au commerce parallèle

    Le passage au paquet à dix euros d’ici 2020 était censé protéger les fumeurs et enrayer la consommation de cigarettes. En réalité, le coût économique... View Article

    Boycott au Maroc : initiative populaire ou cabale politique ?

    Depuis près de trois mois, un large mouvement de boycott de certains produits de base s’est répandu à travers le Royaume. Trois entreprises sont particulièrement... View Article

  • personnalites

    Mali : les nouveaux avions de chasse d’IBK seraient inutilisables (Exclusif)

    Le 11 juillet dernier, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), réceptionnait sur la Base Aérienne 101 de Sénou, quatre aéronefs de type Super-Tucano en... View Article

    Conflit israélo-palestinien : le prince William évoque la Palestine en tant que pays

    Au lendemain d’une visite à Jérusalem où il s’est entretenu avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le prince William a poursuivi son périple régional mercredi... View Article

    Donald Trump obtient gain de cause pour son décret anti-immigration

    Le locataire de la Maison Blanche a remporté une âpre bataille politico-judiciaire mardi 26 juin avec la validation par la Cour suprême du “Muslim ban”.... View Article