Libye : la communauté internationale réaffirme son soutien au gouvernement de Fayez el-Sarraj

Publication: 23/09/2016

Alors que la situation politique libyenne demeure toujours instable, une vingtaine de pays ont affiché, en marge du sommet de l’ONU, leur soutien au gouvernement d’union nationale, mené par son Premier ministre, Fayez el-Sarraj.

La communauté internationale a légèrement haussé le ton, vendredi 23 septembre, à New York sur ce dossier épineux. Mais cette réunion n’a malheureusement fait office que de piqûre de rappel, puisque les USA, la France ou encore la Turquie ont simplement souligné qu’il n’y avait qu’un seul et unique gouvernement légitime en Libye, celui de Fayez el-Serraj.

La réalité sur le terrain est néanmoins tout autre puisque le Général Haftar, qui dirige l’armée, refuse de reconnaître l’autorité de Tripoli, nuisant parallèlement à un possible consensus, bien que le Premier ministre soit prêt à entamer des pourparlers avec l’intéressé :

“Je suis prêt à parler avec tout le monde pour permettre de résoudre les problèmes des Libyens, y compris avec le gouvernement implanté à l’est du pays. Mais à une condition, celui de mettre en place une armée unifiée”, a-t-il martelé.

Et pour cause, si la prise de Syrte par les forces loyalistes a sérieusement fragilisé l’Etat islamique, la menace djihadiste reste bel et bien présente sur le territoire. Les distorsions au sommet de l’Etat pourraient ainsi largement freiner la lutte contre l’organisation terroriste.

Mais une autre problématique divise plus qu’elle ne fédère, il s’agit des importantes ressources d’or noir locales. Les deux parties se livrent en effet à une véritable lutte d’influence sur ce dossier.

Et à ce petit jeu, c’est les hommes de Khalifa Haftar qui mènent la danse après avoir reconquis quatre des ports les importants du Croissant pétrolier, à savoir Zueitina, Brega, As-Sidra et Ras Lanouf, d’où est parti récemment, pour la première fois depuis deux ans, un pétrolier de la NOC, la compagnie nationale.

Martin Kobler, l’envoyé spécial de l’ONU, a donc renouvelé, comme la semaine dernière devant le Conseil de sécurité, son appel à l’unité afin de prévenir tout risque d’effondrement économique futur.

Sources : RFI et Econostrum

Articles connexes :

Libye : le gouvernement sollicite l’aide militaire de ses partenaires arabes

Libye : signature d’un accord de paix historique inter-libyen

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article