Burkina-Faso : un accord de sortie de crise trouvé

Publication: 23/09/2015
Le Burkina-Faso traverse une grave crise politique

Le Burkina-Faso traverse une grave crise politique

Alors que le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) avait pris le pouvoir jeudi 17 septembre à Ouagadougou, annonçant dans la foulée la dissolution du gouvernement de transition et la création d’un nouveau Conseil national pour la démocratie, un accord de sortie de crise a été trouvé entre le RSP et l’armée loyaliste.

Les forces du RSP, proches de l’ancien président Blaise Campaoré, avaient pris en otage le gouvernement de transition pour dénoncer l’absence de candidat issus de l’ancien gouvernement. Lundi, une médiation fut entreprise avec l’armée loyaliste, fidèle aux autorités transitoires, afin de négocier le retrait des putschistes ; une médiation qui a porté ses fruits puisque le RSP a accepté de quitter la capitale. Les forces loyalistes ont précisé, de leur côté, qu’elles séjourneraient à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, Ouagadougou.

Pour rappel, l’ex-président burkinabé, Blaise Campaoré, avait pris le pouvoir en 1987 également sur un coup d’À‰tat. Il démissionna le 31 octobre 2014 à la suite d’un soulèvement populaire.

Source : Le Figaro

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent... Voir l'article

La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle... Voir l'article

Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme... Voir l'article

Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide... Voir l'article

  • Urgent

    La loi favorisant les extraditions vers la Chine embrase Hong Kong

    Alors qu’un projet de loi favorisant sensiblement l’extradition de citoyens hongkongais vers la Chine est actuellement à l’étude dans l’hémicycle de ce territoire semi-autonome, la... Voir l'article

    Les djihadistes étrangers emprisonnés, outil du hard power irakien

    Le gouvernement irakien a décidé d’utiliser les quelques 500 djihadistes étrangers détenus dans les geôles du pays comme une arme diplomatique particulièrement efficace sur la... Voir l'article

  • personnalites

    Bénin : derrière la dérive autoritaire de Patrice Talon, l’ombre de la Chine ?

    Plus d’un mois après le scrutin législatif du 28 avril 2019 dont l’opposition a été exclue, les violences post-électorales continuent de secouer le Bénin, ce... Voir l'article

    Brexit : le chef de la diplomatie britannique se prononce en faveur d’une sortie négociée

    Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, qui brigue le poste de Premier ministre au sein de la Perfide Albion, entend trouver un accord... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article