USA : la Turquie autorise des frappes américaines contre l’Etat Islamique depuis son territoire

Publication: 23/07/2015

La Turquie a accepté de laisser les États-Unis utiliser son territoire pour lancer des attaques aériennes contre l’Etat Islamique, signalant un changement majeur dans la politique de l’allié américain. Les avions de guerre et drones militaires décolleront de la base aérienne d’Incirlik dans le sud du pays.

Cette base, située à une centaine de km au nord-ouest de la frontière syrienne, est idéalement placée. Les appareils pourront ainsi se déplacer plus rapidement et frapper efficacement les fiefs de Daesh.

Cette décision fait partie intégrante d’une coopération élargie entre les deux nations depuis neuf mois. La Maison Blanche a précisé dans un communiqué que « les ententes entre les deux pays permettront d’accentuer la lutte contre le terrorisme et d’apporter sécurité et stabilité en Irak. L’accord œuvrera également à un règlement politique du conflit en Syrie. » Le ministre adjoint des Affaires étrangères turc, Bülent Arinç, a simplement souligné que « le pays acceptait de soutenir les efforts de la coalition contre l’Etat Islamique sous certaines conditions. »

Le gouvernement turc avait, jusque-là, refusé cette éventualité. Cette réticence avait déclenché les divisions les plus profondes de l’alliance américano-turque depuis une décennie, reflétant des disparités politiques profondes entre Ankara et Washington sur la façon de remédier à la guerre syrienne. Incirlik restera toutefois soumis à la souveraineté turque. Les opérations débuteront début août selon une source du journal local, Hürriyet.

Source : The Washington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article