DCNS : le constructeur naval souhaite atteindre la barre des 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2025

Publication: 23/07/2015

Le leader européen de l’industrie navale militaire souhaite se relancer après un exercice 2014 difficile (336 M€ de pertes nettes). La stratégie se tourne aujourd’hui vers un développement de ses activités à l’export.

Hervé Guillou, le président du constructeur, a annoncé la couleur. Avec des résultats en berne, DCNS entend renouer avec les bénéfices et atteindre 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici dix ans dont la moitié à l’international. « On veut accroître la présence pluri-domestique du groupe, renforcer son ancrage dans les zones où il est implanté et s’établir dans un certain nombre de pays prospects » précise-t-il. DNCS souhaite renforcer sa position au Brésil, en Malaisie et en Inde où il développe des partenariats d’avenir. L’objectif sera également de pérenniser des marchés tels que l’Arabie Saoudite et l’Egypte où l’implantation commerciale est solide (vente de la frégate multi missions Fremm).

Deux autres axes principaux ont été définis pour atteindre cet objectif : les investissements pour soutenir l’aura de la France à l’étranger et la diversification énergétique. Pour cela, l’entreprise souhaite développer son pôle R&D en privilégiant les énergies marines, hydroliennes et éoliennes promises à un grand avenir. H.Guillou précise que « le secteur des énergies marines devraient conditionner 15 à 20% du chiffre d’affaires de DNCS d’ici 2024. En ce qui concerne le secteur hydrolien, nous travaillons à la création de deux fermes expérimentales en France et au Canada. » L’éolien flottant est aussi un objectif fort du groupe : « Nous développons un système capable de générer 6 MW » conclut-il.

Source : Usine Nouvelle

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Smartphones : après Huawei, Apple à nouveau dépassé par un concurrent chinois

Désormais, l’iPhone de la marque à la pomme est la quatrième référence du marché mondial de smartphones avec 35,3 millions... Voir l'article

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

  • Urgent

    Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

    Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition dans la région de la... Voir l'article

    Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

    Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article