DCNS : le constructeur naval souhaite atteindre la barre des 5 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2025

Publication: 23/07/2015

Le leader européen de l’industrie navale militaire souhaite se relancer après un exercice 2014 difficile (336 M€ de pertes nettes). La stratégie se tourne aujourd’hui vers un développement de ses activités à l’export.

Hervé Guillou, le président du constructeur, a annoncé la couleur. Avec des résultats en berne, DCNS entend renouer avec les bénéfices et atteindre 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici dix ans dont la moitié à l’international. « On veut accroître la présence pluri-domestique du groupe, renforcer son ancrage dans les zones où il est implanté et s’établir dans un certain nombre de pays prospects » précise-t-il. DNCS souhaite renforcer sa position au Brésil, en Malaisie et en Inde où il développe des partenariats d’avenir. L’objectif sera également de pérenniser des marchés tels que l’Arabie Saoudite et l’Egypte où l’implantation commerciale est solide (vente de la frégate multi missions Fremm).

Deux autres axes principaux ont été définis pour atteindre cet objectif : les investissements pour soutenir l’aura de la France à l’étranger et la diversification énergétique. Pour cela, l’entreprise souhaite développer son pôle R&D en privilégiant les énergies marines, hydroliennes et éoliennes promises à un grand avenir. H.Guillou précise que « le secteur des énergies marines devraient conditionner 15 à 20% du chiffre d’affaires de DNCS d’ici 2024. En ce qui concerne le secteur hydrolien, nous travaillons à la création de deux fermes expérimentales en France et au Canada. » L’éolien flottant est aussi un objectif fort du groupe : « Nous développons un système capable de générer 6 MW » conclut-il.

Source : Usine Nouvelle

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les entreprises sont-elles préparées au risque cyber ?

Une récente étude pointe du doigt le faible niveau de défense des entreprises aux risques de cyber-attaques. Avec la généralisation... Voir l'article

Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

Amazon et “Big Pharma” ouvrent un laboratoire de recherche en Israël

L’Autorité israélienne de l’Innovation a officialisé une juteuse coopération avec Amazon Web Services, mais aussi plusieurs mastodontes du secteur pharmaceutique... Voir l'article

  • Urgent

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

    Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du processus d’avancement de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article