Arabie saoudite : Riyad nomme une femme ambassadrice aux USA

Déstabilisé par l’affaire Khashoggi – qui a quelque peu refroidi l’axe diplomatique Riyad-Washington – Mohamed Ben Salman tente de calmer le jeu avec les Etats-Unis en annonçant la nomination de la princesse Rima comme ambassadrice saoudienne au pays de l’Oncle Sam. 

L’information, officialisée samedi 23 février, démontre que l’Arabie saoudite souhaite s’offrir un peu de répit sur la scène diplomatique internationale après avoir fait la une de la presse mondiale durant plusieurs semaines.

L’assassinat au mois d’octobre du journaliste éponyme dans les locaux du consulat saoudien, à Istanbul – et cela par un commando téléguidé par Riyad – a en effet laissé des traces tenaces auprès de son allié américain.

« (Concrètement), la princesse Rima sera la première ambassadrice de l’histoire saoudienne. Il s’agit ainsi d’un signal fort pour l’intégration des femmes dans le gouvernement et la force de travail. » (Arabia Foundation, un think-tank pro-saoudien)

A son actif, cette dernière est notamment connue pour son travail de lobbying en faveur du droit des femmes, mais aussi pour la participation accrue de ces dernières dans le sport saoudien, relaie Le Monde.

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.