Mort de Kim Jong-Nam : la Corée du Nord accuse la Malaisie

Publication: 23/02/2017

Alors que tout accable le régime nord-coréen dans le meurtre du demi-frère du dictateur Kim Jong-un, savamment organisé il y a dix jours dans l’aéroport de Kuala Lumpur, Pyongyang est sorti de sa réserve et charge les autorités malaisiennes.

Comme à son habitude, c’est l’agence de presse officielle KCNA qui s’est chargée de relayer la première salve : “La Malaisie est tenue de remettre le corps à la partie nord-coréenne, car elle a effectué une autopsie et un examen médico-légal de ce corps d’une manière illégale et immorale”, martèle une Commission de juristes.

Cette dernière évoque dans la foulée “le motif absurde” de la comparaison ADN de Kim Jong-Nam avec une personne de sa famille afin de l’authentifier officiellement.

Avant de poursuivre sur un ton vindicatif : “Cela prouve que la partie malaisienne va politiser le transfert du corps dans un mépris total du droit international et de la moralité, et dans un but sinistre. Alors que le principal responsable de ce décès (n’est autre que) le gouvernement de Malaisie car le citoyen de RPDC est mort sur son territoire.”

Pour rappel, Kim Jong-Nam, exilé depuis 15 ans, avait montré à plusieurs reprises son désaccord envers la politique menée par sa famille.

Les derniers instants de Kim Jong-Nam

Source : 20 minutes

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article