Barack Obama a présenté un nouveau plan de fermeture de GuantÀ¡namo

Publication: 23/02/2016

Le président américain, dont la fin du mandat approche, souhaite fermer la prison de GuantÀ¡namo (Cuba). Le projet, présenté ce jour lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, reste toutefois utopique tant l’opposition au Congrès est forte à ce sujet.

« Quand il devient clair que quelque chose ne fonctionne pas, que cela n’est pas bon pour notre sécurité, il faut changer de voie » a-t-il estimé.

Le but de la proposition vise à éliminer les restrictions empêchant les détenus d’être transférés vers les Etats-Unis. Le projet cible dès lors treize structures d’accueil. Le coût total de ce transfert se situerait dans une fourchette de 290 à 475 millions de dollars et engendrerait des économies annuelles de l’ordre de 65 à 85 millions par an, relate La Presse.

L’un des nœuds de la discorde découle du statut même de ces prisonniers. Ces derniers sont trop dangereux pour être remis en liberté, mais leur inculpation reste difficile à mettre en œuvre, faute de preuves tangibles.

L’opposition condamne dès lors, « un système de détention illimitée » impossible à pérenniser sur le sol américain. L’administration Obama plancherait sur un système de détention provisoire « étendu » afin de convaincre le Congrès.

Pour rappel, on dénombre encore 91 prisonniers à GuantÀ¡namo contre 700 en 2003. Cependant, « seuls 35 sont appelés à être renvoyés dans leur pays ou dans un pays tiers dans les mois à venir » souligne un responsable américain sous couvert d’anonymat.

Source : 24 heures et La Presse

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès... View Article

Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère... View Article

Scandale de surfacturation : le gouvernement d’IBK persiste et signe

Alors que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), affrontera l’opposant Soumaïla Cissé, au second tour de l’élection présidentielle malienne,... View Article

Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme... View Article

  • Urgent

    Réchauffement climatique : plusieurs pays inhabitables dès 2070

    Une récente étude du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT) affirme que plusieurs zones de la planète deviendront hostiles à l’homme dès 2070. En cause, l’augmentation progressive... View Article

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

  • personnalites

    Steven Seagal chargé de renforcer les liens humanitaires russo-américains

    Le célèbre acteur américain, Steven Seagal, détenteur de la nationalité russe depuis 2016, a obtenu le poste d’émissaire du ministère russe des Affaires étrangères, chargé... View Article

    Donald Trump est-il passé maître en matière de désinformation ?

    La stratégie de Donald Trump serait-elle placée sous le signe de la désinformation ? C’est en tout cas ce qu’affirme le Washington Post qui a... View Article

    Le cas de l’Afghane, Taibeh Abbasi, fait débat en Norvège

    Alors que l’Afghanistan brille toujours par son insécurité chronique, les civils ayant réussi à fuir la violence et à rejoindre un pays plus sûr sont... View Article