L’Australie annonce la fin de ses frappes aériennes en Irak et en Syrie

Publication: 22/12/2017

Sydney a annoncé vendredi 22 décembre qu’elle cessait désormais ses frappes aériennes en Syrie et en Irak entamées il y a maintenant trois ans. L’Australie avait mis à contribution six avions de combat dans l’effort de guerre de la coalition internationale. 

Les appareils vont donc regagner les côtés nationales durant le mois de janvier, a indiqué Marise Payne, la ministre australienne de la Défense. L’intéressée a également confirmé que le géant océanique avait accompli sa mission dans ces zones sinistrées avec plus de 2700 sorties à son actif.

Concrètement, poursuit RFI, “soixante pilotes et membres d’équipage sont concernés par ce retrait. Canberra conservera tout de même sur le terrain 700 militaires, dont 380 qui auront pour mission d’entraîner les forces antiterroristes irakiennes afin de préserver la sécurité.”

Toutefois, il est important de noter que Sydney ne se désengage pas totalement de sa lutte contre les réseaux djihadistes, puisque ses forces armées continueront leur mission dans plusieurs pays, à l’image de l’Indonésie, de la Malaisie, de Singapour ou plus récemment des Philippines.

Source : RFI

Article connexe :

Australie : Canberra ne souhaite pas augmenter son aide militaire au Moyen-Orient

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article