USA : la fermeture de GuantÀ¡namo toujours au point mort

Publication: 22/10/2015
Obama veut fermer GuantÀ¡namo avant la fin de son mandat

Obama veut fermer GuantÀ¡namo avant la fin de son mandat

Le président américain a mis son véto à la proposition de loi de budget de la Défense votée par le Congrès à majorité républicaine. En cause, la fermeture de GuantÀ¡namo rendue impossible par les textes. Certaines dispositions empêchent en effet le transfert de prisonniers vers les Etats-Unis, condition sine qua non pour réaliser ce projet.

Ce n’est pas un secret de polichinelle, Barack Obama souhaite régler le cas GuantÀ¡namo avant la fin de son mandat en 2016. Un nouveau plan en ce sens fut d’ailleurs présenté au Congrès par Lisa Monaco, conseillère du président pour l’antiterrorisme, et Ash Carter, chef du Pentagone, en septembre dernier. Le but de la proposition visait à éliminer les restrictions empêchant les détenus d’être transférés vers les Etats-Unis. Deux structures d’accueil sont actuellement ciblées : les prisons militaires de Navy Brig (Charleston) et le Fort Leavenworth (Kansas).

Cependant, la dernière proposition de loi de budget de la Défense n’en suit absolument pas le chemin comme le souligne le chef de l’exécutif : « Ce texte entrave spécifiquement les possibilités de fermer GuantÀ¡namo. Or cette prison est l’un des premiers arguments dont se servent les jihadistes pour recruter, il est temps pour nous d’y remédier.  C’est obsolète et cela nous coûte cher. »

Pour rappel, l’opposition condamne fermement le transfert des prisonniers sur le territoire américain, considéré comme « un système de détention illimitée » impossible à pérenniser aux Etats-Unis. L’administration Obama plancherait donc sur un système de détention provisoire « étendu » afin de convaincre le Congrès.

Source : Le Point et 24 heures

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne... Voir l'article

Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar.... Voir l'article

Corée du Nord : Pyongyang garde le cap nucléaire

The Center for International Security and Cooperation (Université de Stanford) confirme dans un rapport publié ce mardi que la Corée du... Voir l'article

Total inaugure une vaste plateforme pétrolière au large de l’Angola

Le géant hexagonal a inauguré récemment une gigantesque plateforme pétrolière à 260 kilomètres des côtes angolaises. Ce dispositif, capable de... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article

    Edouard Philippe se rendra au Qatar pour inaugurer le Musée national

    Le Premier ministre français se rendra le 28 mars prochain à Doha pour inaugurer le fastueux Musée national du Qatar. En novembre 2017, Emmanuel Macron... Voir l'article

    Donald Trump-Kim-Jong-un : l’acte II prévu fin février

    La Maison Blanche et le régime nord-coréen ont convenu fin février d’un deuxième sommet entre Donald Trump et Kim-Jong-un. La rencontre n’a pas encore de... Voir l'article