Google ferme plusieurs comptes YouTube de propagande iranienne

Publication: 22/08/2018

Le géant américain a confirmé jeudi 23 août la fermeture de plusieurs comptes de propagande iranienne. Ces derniers sévissaient, entre autres, sur la plateforme YouTube.

Selon Le Monde, qui relaie l’information, Google et les services de la société de cybersécurité, FireEye, ont bloqué “39 chaînes YouTube qui ont eu au total 13 466 vues aux Etats-Unis. Mais aussi désactivé six comptes sur le service de blog, Blogger, et treize comptes sur son réseau social, Google+”.  

Et cela, “dans le cadre d’une enquête plus large visant des acteurs liés à l’Iran ayant pris part à cet effort de désinformation”.

Le fossé se creuse entre Trump et l’Iran

D’après l’entreprise californienne, ces comptes d’opération d’influence sont intimement liés à l’IRIB (Radio-Télévision de la République islamique d’Iran) et entrent de facto en infraction avec la politique menée par Google. Les résultats de cette investigation “maison” ont quant à eux été transmis immédiatement aux parlementaires et forces de l’ordre US.

Pour rappel, les Etats-Unis se sont retirés le 8 mai dernier de l’Accord sur le nucléaire iranien. Une issue peu surprenante tant Donald Trump s’est montré vindicatif durant son mandat envers la politique menée par le gouvernement perse en la matière.

Source : Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales... Voir l'article

Palantir recrute un spécialiste du marché français

Palantir, l’entreprise de Big Data spécialisée dans le renseignement, est à la recherche d’un analyste en études de marché, spécialisé... Voir l'article

Paris veut concurrencer Londres sur le marché de l’or

Alors que les banques centrales européennes passent depuis des décennies par “le Loco London” pour réaliser des transactions avec de l’or... Voir l'article

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

  • Urgent

    La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

    Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales tirent leur épingle du jeu... Voir l'article

    Palantir recrute un spécialiste du marché français

    Palantir, l’entreprise de Big Data spécialisée dans le renseignement, est à la recherche d’un analyste en études de marché, spécialisé dans le secteur français. Après... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article