Total vise un projet d’ampleur dans l’Arctique russe

Publication: 22/08/2017

Total s’intéresse étroitement au projet de gaz naturel liquéfié (GNL), Arctique-2, chapeauté par son partenaire russe, Novatek. Et pour cause, ce dernier pèserait près de 10 milliards de dollars.

Selon le site des Echos, le géant pétrolier souhaiterait intégrer le consortium afin d’accroître son porte-feuille GNL ainsi que sa position de trader sur ce marché; une volonté que son PDG, Patrick Pouyanné, avait évoquée récemment dans la presse russe.

A noter qu’Emmanuel Macron suit également le dossier de près. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de glisser un mot sur le sujet à Vladimir Poutine lors de sa dernière visite à l’Elysée.

Le site d’Arctique-2 va être construit sur la péninsule de Gydan dans la mer de Kara dès 2019 pour une mise en exploitation prévue en 2023. L’usine atteindra à terme une production de 18 millions de tonnes annuelle.

Les sanctions occidentales en point d’orgue 

Un point crucial pourrait néanmoins faire capoter l’affaire. Il s’agit des sanctions occidentales qui pèsent actuellement sur Moscou. Or, une des garanties imposées par le Kremlin à Total est que Paris s’implique directement dans le financement de l’opération.

Comme le rappelle justement Libération, “les sanctions, qui touchent entre autres les secteurs bancaire et pétrolier et le complexe militaro-industriel, ont détruit un grand nombre de liens entre la Russie et l’Occident et participé dans une large mesure à la crise économique dans laquelle la Russie ne cesse de s’enfoncer depuis maintenant deux ans.”

Affaire à suivre…

Sources : Les Echos et Libération 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article