Total vise un projet d’ampleur dans l’Arctique russe

Publication: 22/08/2017

Total s’intéresse étroitement au projet de gaz naturel liquéfié (GNL), Arctique-2, chapeauté par son partenaire russe, Novatek. Et pour cause, ce dernier pèserait près de 10 milliards de dollars.

Selon le site des Echos, le géant pétrolier souhaiterait intégrer le consortium afin d’accroître son porte-feuille GNL ainsi que sa position de trader sur ce marché; une volonté que son PDG, Patrick Pouyanné, avait évoquée récemment dans la presse russe.

A noter qu’Emmanuel Macron suit également le dossier de près. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de glisser un mot sur le sujet à Vladimir Poutine lors de sa dernière visite à l’Elysée.

Le site d’Arctique-2 va être construit sur la péninsule de Gydan dans la mer de Kara dès 2019 pour une mise en exploitation prévue en 2023. L’usine atteindra à terme une production de 18 millions de tonnes annuelle.

Les sanctions occidentales en point d’orgue 

Un point crucial pourrait néanmoins faire capoter l’affaire. Il s’agit des sanctions occidentales qui pèsent actuellement sur Moscou. Or, une des garanties imposées par le Kremlin à Total est que Paris s’implique directement dans le financement de l’opération.

Comme le rappelle justement Libération, “les sanctions, qui touchent entre autres les secteurs bancaire et pétrolier et le complexe militaro-industriel, ont détruit un grand nombre de liens entre la Russie et l’Occident et participé dans une large mesure à la crise économique dans laquelle la Russie ne cesse de s’enfoncer depuis maintenant deux ans.”

Affaire à suivre…

Sources : Les Echos et Libération 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article