Israël : le pays aurait pu faire usage de la force plusieurs fois contre l’Iran

Publication: 22/08/2015

L’ancien ministre de la Défense Israélien, Ehud Barak (2007-2013), a avoué lors d’un entretien avec ses biographes que le gouvernement aurait pu entreprendre trois offensives militaires contre l’Iran sans toutefois aller au bout par crainte des représailles américaines.

E.Barak et Benjamin Netanyahu ont en effet envisagé cette possibilité en 2010, 2011 et 2012 : « En 2010, l’armée a fait savoir qu’elle n’avait pas les capacités opérationnelles pour procéder à de telles frappes. (…) En 2011, deux ministres appartenant au cabinet de sécurité convoqué pour examiner à nouveau cette option s’y étaient opposés. (…) Et en 2012, l’intervention était impossible également car elle aurait coïncidé avec des manœuvres militaire américano-israéliennes. » a-t-il précisé.

Les déclarations d’Ehud Barak interviennent dans un contexte de tensions internationales sur l’accord nucléaire iranien entériné au mois de juillet. Le Premier ministre en place, Benjamin Netanyahou, avait vivement critiqué ces mesures arguant qu’elles restaient encore une menace directe envers Israël et une atteinte à la sécurité américaine et mondiale. Ce dernier avait alors exhorté les Etats-Unis à ne pas poursuivre l’accord et à renégocier de meilleures conditions lors d’une interview sur la chaîne américaine ABC.

Source : L’Opinion

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales,... Voir l'article

Londres contre-attaque face aux oligarques

Le Royaume-Uni, qui fait figure de terre promise pour les milliardaires originaires de l’ex-bloc soviétique, tente de durcir le ton... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article