Israël : le pays aurait pu faire usage de la force plusieurs fois contre l’Iran

Publication: 22/08/2015

L’ancien ministre de la Défense Israélien, Ehud Barak (2007-2013), a avoué lors d’un entretien avec ses biographes que le gouvernement aurait pu entreprendre trois offensives militaires contre l’Iran sans toutefois aller au bout par crainte des représailles américaines.

E.Barak et Benjamin Netanyahu ont en effet envisagé cette possibilité en 2010, 2011 et 2012 : « En 2010, l’armée a fait savoir qu’elle n’avait pas les capacités opérationnelles pour procéder à de telles frappes. (…) En 2011, deux ministres appartenant au cabinet de sécurité convoqué pour examiner à nouveau cette option s’y étaient opposés. (…) Et en 2012, l’intervention était impossible également car elle aurait coïncidé avec des manœuvres militaire américano-israéliennes. » a-t-il précisé.

Les déclarations d’Ehud Barak interviennent dans un contexte de tensions internationales sur l’accord nucléaire iranien entériné au mois de juillet. Le Premier ministre en place, Benjamin Netanyahou, avait vivement critiqué ces mesures arguant qu’elles restaient encore une menace directe envers Israël et une atteinte à la sécurité américaine et mondiale. Ce dernier avait alors exhorté les Etats-Unis à ne pas poursuivre l’accord et à renégocier de meilleures conditions lors d’une interview sur la chaîne américaine ABC.

Source : L’Opinion

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article